INFORMATION EUROPE 1 - La Direction de l'armement a donné son feu vert au "viseur d'étoiles"

  • A
  • A
Viseur d'étoiles Sodern Safran 1:36
Le viseur d'étoiles de Sodern et Safran, ici lors d'un essai au Pic du Midi, permet un repérage efficace, même en plein jour. © Sodern
Partagez sur :
Les entreprises Sodern et Safran Electronics & Defence ont créé un viseur stellaire, qui a été autorisé la semaine dernière par la Direction générale de l'armement, selon les informations d'Europe 1. Si la précision de l'appareil, qui permet de s'orienter grâce aux étoiles même en plein jour, est légèrement inférieure à celle du GPS, sa fiabilité est en revanche bien meilleure. 
INFO EUROPE 1

Se guider grâce aux étoiles est une pratique ancestrale. En revanche, se repérer grâce à ces astres en plein jour est totalement inattendu. C'est une invention 100% française de l'entreprise Sodern, leader mondiale des viseurs d'astres et de Safran Electronics & Defence. Selon nos informations, la Direction générale de l'armement a donné son feu vert la semaine dernière pour développe et exploiter cet outil, qui existe pour le moment sous forme d'un prototype. Il est destiné aux Armées pour leurs avions de transport, dans un premier temps.

Les étoiles repérées même en plein jour

C'est le moyen infaillible de savoir où on est, quand le GPS de l'avion est brouillé. Ce désagrément arrive de plus en plus souvent, notamment lors de vols militaires au-dessus de certains pays, où la moindre erreur de localisation précise peut s'avérer très délicate lors de certaines opérations militaires sensibles.

Sa taille varie de celle d'un magnum de champagne à celle d'une petite cannette. Les essais, à peine achevés, sont concluants : le viseur d'étoiles les repère, en plein jour, aussi bien dans l'atmosphère que sur un toit de la banlieue parisienne, au milieu d'une épaisse pollution.

Hydra_2014-OH_V3-w-2655

Un millier de satellites déjà équipés

Comment fonctionne ce système ? "C'est une caméra qui regarde la voûte céleste", explique Franck Poirier, PDG de Sodern. "Cette caméra est capable de faire le tri entre la lumière du soleil et la lumière des étoiles. En ne gardant que les étoiles, à l'arrivée, à partir du repérage de quatre, cinq, six étoiles, à en déduire avec une précision importante quelle est notre position."

Presque aussi précis qu'un GPS, ce viseur d'étoiles, déjà installé sur près d'un millier de satellites, pourra un jour être embarqué à bord d'hélicoptères, de drones, de missiles même. Il sera à terme installé sur des bateaux civils ou des véhicules. Sa fiabilité est totale face au GPS, très facile à brouiller. Son déploiement sur les avions militaires est prévu pour 2025.