Fracture numérique : "On doit repenser une partie des démarches administratives", estime Cédric O

  • A
  • A
Cédric O Numérique 1:10
© Ludovic MARIN / POOL / AFP
Partagez sur :
Alors que plus de 13 millions de Français considèrent que le numérique rend les démarches administratives plus compliquées, le secrétaire d'État au Numérique Cédric O indique mercredi au micro d'Europe 1 que le gouvernement "réfléchit à réintroduire un numéro de téléphone pour certaines démarches dématérialisées".
INTERVIEW

Comment réduire la fracture numérique entre les Français qui naviguent aisément d'outil en outil et ceux qui se sentent perdus sur de nombreuses plateformes ? Le fossé à combler est colossal, comme l'indique le Baromètre du Numérique dont Europe 1 révèle les chiffres, mercredi. "Il y a urgence. Aujourd'hui, un Français sur cinq se sent éloigné du numérique et ce sentiment participe de la colère et de la violence sociale", réagit sur notre antenne Cédric O, le secrétaire d'État au Numérique. "Un Français sur cinq, ça fait 13 millions de personnes. On estime que la moitié peut être formée, l'autre non."

Former sept millions de Français

"Pour celles qui ne seront jamais formées, l'urgence, c'est de faire en sorte qu'elles aient une solution à côté de chez elles", poursuit-il. D'où les "maisons France service" annoncées par Emmanuel Macron après la crise des "gilets jaunes" : "L'ambition, c'est que vous ayez à côté de chez vous l'ensemble des services publics qui soient disponibles, avec quelqu'un qui puisse faire les démarches à votre place", explique Cédric O. 

En revanche, le secrétaire d'État au Numérique estime qu'"entre six et sept millions de Français" sont en capacité d'être formés aux bases du numérique, comme "créer une adresse e-mail, faire une recherche sur Internet, remplir une déclaration de revenus, etc.", liste-t-il.

Un numéro de téléphone réintroduit ?

Mais au-delà de la formation, le gouvernement "doit repenser une partie des démarches administratives à partir de l'expérience utilisateur de tous les Français. On doit la rendre plus humaine", affirme Cédric O, qui insiste sur la capacité des services à "penser les exceptions". "On réfléchit à réintroduire un numéro de téléphone pour certaines démarches dématérialisées", prend-il pour exemple.

Europe 1
Par Clément Lesaffre