CES 2019 : l’assistant intelligent Alexa bientôt installé dans les maisons neuves

  • A
  • A
Legrand va intégrer Alexa dans un interrupteur.
Legrand va intégrer Alexa dans un interrupteur. © AFP
Partagez sur :
Le spécialiste français des équipements électriques Legrand va proposer des interrupteurs intégrant une enceinte avec l’assistant intelligent d’Amazon Alexa. Il sera installé dans des bâtiments neufs.
DEPUIS LE CES

Et si après la cuisine et le salon, les assistants intelligents s’intégraient directement dans les logements neufs, dans les murs. C’est l’idée du français Legrand qui a présenté dimanche au salon CES de Las Vegas, un interrupteur équipé d’une petite enceinte intégrant l’assistant intelligent d’Amazon, Alexa. Au format standard, il peut s’intégrer dans les logements neufs ou être ajouté à une maison existante lors d’une rénovation. "Ce n’est pas plus gros qu’une prise de courant, c’est l’équivalent d’une enceinte Amazon Echo Dot, mais directement dans le mur de la maison", se réjouie Jerome Boissou, responsable du projet chez Legrand.

Quatre microphones intégrés. En pratique l’enceinte intégrée dans l’interrupteur disposera de quatre microphones, deux dans l’interrupteur, et deux dans l’enceinte, pour détecter la commande "Alexa" qui permet de le déclencher puis d'écouter la question de son utilisateur. Un cercle lumineux bleu s’allume lorsque la commande est prononcée et un bouton permet aux utilisateurs qui le souhaitent de désactiver le microphone manuellement. La qualité du son, bien que moyenne, sera équivalent à celle d’une enceinte Amazon Echo Dot de petite taille, promet le constructeur. La paramétrage, lui, fonctionnera comme pour n’importe quelle enceinte connectée.

Amazon, moteur de ce genre d’intégration. Avec ce produit, Legrand explique répondre à une demande des créateurs d’assistants intelligents, mais aussi des promoteurs immobiliers dont plusieurs ont déjà manifesté leur intérêt pour ce produit. "C’est Amazon qui est venu nous dire que ce serait intéressant de l’intégrer", se félicite le responsable du projet. En s’intégrant directement dans les murs de la maison, Amazon s’assure en effet une place de choix pour, ensuite, développer son écosystème au sein des foyers. L’interrupteur sera commercialisé au premier semestre pour 149 euros.