Bientôt un stylo avec une encre anti-fraude

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :
Un stylo garantissant une signature authentique, conçu par une entreprise bretonne, doit bientôt être commercialisé. Le principe : chaque utilisateur aura une encre différente. 

L’innovation du jour, c’est une nouvelle arme anti-contrefaçon : il s’agit d’un stylo qui garantit qu’une signature ou qu’un testament est parfaitement authentique. Comment ça marche ? C’est assez malin. Tout se passe dans l’encre. Visuellement, cela ressemble à un stylo-plume classique. Sauf qu’à l’intérieur de la cartouche, on a ajouté un produit invisible, très facile à détecter, mais dont la formule est unique. Chaque propriétaire de stylo aura une formule différente, si bien qu’en analysant l’encre, on pourra facilement savoir qui a écrit. C’est donc très pratique pour authentifier une signature sur un contrat ou un testament. C’est un peu la version moderne du sceau, du cachet de cire. Donc mieux vaut ne pas le perdre ou se le faire voler.

C’est déjà disponible ? Qui l’utilise ?

Il vient juste de sortir. Mais des grands patrons, des avocats et des notaires l’utilisent déjà. C’est une technologie française, bretonne pour être précis, puisqu'elle est développée à Rennes par la société Olnica. Ils ne font pas que des stylos, ils sont spécialisés dans la lutte anti-contrefaçon. Ce sont eux, par exemple, qui fournissent des billets marqués à la Police. Cela permet de les suivre à la trace comme dans les films. Et ça coûte cher ?

 C’est stylo plutôt luxueux, donc ce n’est pas donné : le prix varie entre 900 et 1.500€ selon le modèle. Mais c’est dans la cartouche d’encre que réside toute la technologie. L’objectif, à terme, sera de pouvoir l’utiliser avec n’importe quel stylo-plume. Mais cela restera cher : on parle de 200€ les deux cartouches avec formulation unique. Le prix à payer pour éviter les litiges sur des écrits ou une signature.

Europe 1
Par Anicet Mbida