Comment l'école à la maison a boosté la version éducative du jeu "Minecraft"

  • A
  • A
"Minecraft : Education Edition" a rencontré un grand succès lors du confinement. 1:28
"Minecraft : Education Edition" a rencontré un grand succès lors du confinement. © Microsoft
Partagez sur :
Depuis le confinement, quelque 2,6 millions de leçons ont été téléchargées en France dans le logiciel "Minecraft : Education Edition", version éducative d'un des jeux les plus populaires au monde. Cet outil, à la fois amusant et participatif, permet de reproduire concrètement et facilement sur ordinateur des concepts étudiés en classe.

Une semaine que les enfants ont repris le chemin de l’école. Dans le cartable, à côté de la trousse et des cahiers, certains ont peut-être glissé un nouvel outil : Minecraft. Avec 120 millions de joueurs dans le monde, c’est l’un des jeux vidéo les plus populaires depuis sa sortie en 2011. Depuis 2016, il existe une version éducative, Minecraft : Education Edition, avec des contenus créés pour les écoles. Version qui connaît un véritable engouement depuis le confinement, avec, selon les chiffres recueillis par Europe 1, 2,6 millions de contenus éducatifs téléchargés au sein du logiciel.

Visualiser les leçons dans un jeu

Minecraft, c’est un jeu "bac à sable", autrement dit un jeu où l’on peut tout faire et surtout, tout construire, devenu célèbre pour son design très pixelisé, comme les jeux des années 1990. La version éducative exploite ces possibilités infinies pour illustrer le programme scolaire grâce à des leçons mises à dispositions des enseignants. Maths, sciences, histoire, code, musique ou encore physique-chimie : tout est envisageable avec Minecraft. "Au début, les élèves se disent qu'ils vont jouer. Mais après quelques minutes, ils comprennent que ça reste un cours. C'est un logiciel comme un autre", assure David Plumel, professeur de techno au collège de Saint-Pierre-le-Moûtier, dans la Nièvre.

Il utilise Minecraft avec ses élèves de 5ème pour une initiation à l’architecture. "En l'espace d'une heure de temps, les élèves sont capables de construire une maison. Ça va beaucoup plus vite qu'avec un logiciel dédié à l'architecture", explique David Plumel. Les élèves utilisent ainsi les ordinateurs du collège pour s'exercer. "On n'en fera pas tous des architectes mais au moins ils ont une idée de ce qu'est une surface, de ce que représente 10 ou 100 mètres carrés. Et surtout, avec la vue à la troisième personne, ça permet de se projeter dans l'espace."

Un outil adapté à l'école à la maison

David Plumel utilise Minecraft depuis trois ans pour ses cours et, en plus de son domaine, il développe un projet avec son collègue professeur d'arts plastiques. Lui se contente du jeu de base mais dans la version Education Edition, des contenus sont ajoutés régulièrement : une balade avec des animaux en voie d'extinction, des fractions matérialisées pour faciliter la compréhension... Les ingénieurs de la NASA y ont même reproduit l'ISS, la Station spatiale internationale !

600 x 300

Et lors du confinement, les développeurs ont adapté le logiciel pour qu'il soit utilisable à la maison par les élèves concernés par le confinement, en permettant un accès gratuit depuis n'importe quel ordinateur. Résultat, le nombre de connexions à Minecraft : Education Edition a augmenté de 50% depuis le début de la pandémie de Covid-19. "On a réalisé que Minecraft s'adapte aussi bien à une salle de classe qu'à l'école à la maison", raconte à Europe 1 Deirdre Quarnstrom, responsable du logiciel. "À mon avis, ce genre d'outil, à la fois amusant et participatif est très intéressant au vu des transformations actuelles de l'éducation."

Avec 2,6 millions de contenus téléchargés depuis mars, la France a donc connu un net regain d’intérêt pour Minecraft : Education Edition. Mais l'outil reste encore utilisé de façon marginale par les enseignants. Et l’on est même encore très loin de pays comme l'Australie où la Suède, où Minecraft est inclus directement dans les programmes scolaires.