Vendée Globe : abandon du Britannique Alex Thomson, un des favoris

, modifié à
  • A
  • A
Le Britannique était un des favoris de la course.
Le Britannique était un des favoris de la course. © Loic VENANCE / AFP
Partagez sur :
Le Britannique était un des favoris de la course. C'est la troisième fois en cinq participations qu'il est contraint à l'abandon. 

Le Britannique Alex Thomson, un des favoris du Vendée Globe, a abandonné samedi, ne parvenant pas à réparer des dégâts sur son bateau, a annoncé l'organisateur. 

"La décision est tombée: faute de pouvoir réparer son safran tribord", Alex Thomson (Hugo Boss) "abandonne le Vendée Globe" et "va faire route vers Le Cap", a annoncé le Vendée Globe.

Le Gallois renonce pour la troisième fois en cinq participation. Il avait déjà abandonné en 2004 puis en 2008 avant de terminer troisième en 2012/2013 et deuxième de la dernière édition (2016/2017).

Un bateau de toute dernière génération 

Le skipper, âgé de 46 ans, était l'un des grands favoris du Vendée Globe, une course autour du monde en solitaire et sans escale, qui a toujours été remportée par un Français depuis sa création en 1989. Il avait passé l'équateur en tête dix jours après le départ.

Pour sa cinquième participation, Thomson était à la barre d'un bateau flambant neuf noir et rose, de toute dernière génération, qui peut presque voler grâce à des foils (grands appendices latéraux). Son bateau, qui fait partie d'une flotte de huit nouveaux voiliers, est bardé d'électronique et est le seul à posséder un cockpit complètement fermé.

Depuis le 22 novembre, Thomson effectuait des réparations pour pallier les problèmes structurels. Vendredi soir, il tentait de se remettre en course quand il a constaté l'avarie au safran.