Top 14 : le Stade français écarte son entraîneur Heyneke Meyer

, modifié à
  • A
  • A
© Pascal GUYOT / AFP
Partagez sur :
La lourde défaite face au Racing (25-9) a été celle de trop. Heyneke Meyer, entraîneur principal et directeur sportif du Stade français, bon dernier du Top 14, a "présenté sa démission avec effet immédiat". Il sera remplacé provisoirement par le duo formé par Laurent Sempéré et Julien Arias. 

Le Stade Français, bon dernier du Top 14, a écarté mardi son entraîneur principal et directeur sportif Heyneke Meyer, nommé en 2018 pour ramener le club sur le devant de la scène, a annoncé le club parisien dans un communiqué. "Heyneke Meyer est et restera directeur sportif et entraîneur principal", avait pourtant réaffirmé le propriétaire et président Hans-Peter Wild jeudi. Mais sa volonté de continuer coûte que coûte avec le Sud-Africain qu'il avait recruté en 2018 s'est heurtée à une 7e défaite en 9 journées de championnat. 

Selon Midi Olympique, l'ancien patron des Boks est remplacé provisoirement par Laurent Sempéré et Julien Arias, deux ex-joueurs du club qui débutent leur carrière d'entraîneur. Le duo devrait être chapeauté par le directeur sportif délégué Fabrice Landreau, revenu en début d'année dans le club dont il a porté les couleurs comme joueur puis entraîneur. C'est le nouveau directeur général du club, Thomas Lombard, nommé jeudi en remplacement de Fabien Grobon, qui l'a annoncé mardi aux joueurs. Depuis plusieurs semaines, ils avait fait entendre de plus en plus ouvertement leur désaccord avec les méthodes et les stratégies de l'ex-entraîneur des Bulls. "Tout le monde n'est pas sur la même longueur d'onde. Tout le monde ne poursuit pas les mêmes objectifs", a regretté auprès de l'AFP Morné Steyn, champion de France en 2015 et qui a disputé dimanche son dernier match avec le club. "Il y a tellement de choses à revoir, on est tellement déficients dans certains domaines", avait de son côté déclaré le capitaine Yoann Maestri après le revers devant le Racing.

Avec Meyer, c'est l'ensemble de l'encadrement d'origine sud-africaine qui devrait prendre la porte: l'ex-international français et joueur du club Pieter de Villiers (avants) mais aussi Dewald Senekal, John McFarland et Ricardo Loubscher, selon L'Equipe qui confirme l'information de Midi Olympique. 

Europe 1
Par Europe1.fr avec AFP