Pour Roxana Maracineanu, "il y a trop d'argent" dans le football professionnel

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :
La ministre des Sports Roxana Maracineanu dénonce dimanche au micro d'Europe 1 le montant des droits télé en France.
FACE AUX AUDITEURS

Pour elle, c'est un monde un peu à part. Invitée de l'émission "Face aux auditeurs", diffusée dimanche 24 mars à 20 heures sur Europe 1, Roxana Maracineanu estime qu'"il y a trop d’argent le football" professionnel.

Selon la ministre des Sports, cette abondance d'argent ne se traduit pas seulement par des salaires plus élevés pour les acteurs de cette discipline par rapport à d'autres sportifs, mais "aussi par les prix auxquels sont vendus les matches" : "Cette concurrence (entre chaînes de télévision) est finalement stérile parce qu'on va arriver à ce que plus personne n'ait accès aux matches", en raison "de la surenchère au niveau des droits télé", affirme-t-elle.

Les footballeurs, "pas les plus heureux" ?

Cet argent conduit, d'après la ministre, à faire de Noël Le Graët "plutôt un chef d’entreprise qu’un président de fédération, et je ne dis pas ça de manière négative". "On peut les considérer (la Fédération française de football, NDLR) comme un vrai acteur économique du sport. Ils sont prêts à contribuer aux autres disciplines, même si ça ne va pas se faire du jour au lendemain", espère la ministre. 

L'ancienne nageuse, en fonction depuis septembre dernier, trouve par ailleurs que c'est "tant mieux" pour les footballeurs s'ils "gagnent beaucoup d’argent". Elle y apporte néanmoins un grief de taille : "Si je me mets à la place des sportifs, c’est super de gagner des millions. Après, ça dure un certain temps, (…) mais il n’y a pas que ça dans la vie. Les footballeurs ne sont pas forcément les plus heureux en lien avec l'argent qu'ils gagnent parce que ce n'est pas en lien direct avec ce que peut procurer le sport." 

Europe 1
Par Thibaud Le Meneec