Pour Guy Roux, l'OM "ne considère pas assez la valeur" de la Ligue des champions

  • A
  • A
Partagez sur :
L'OM, déjà éliminé et qui a battu le triste record de défaites consécutives en Ligue des champions, affronte mardi soir l'Olympiakos le Pirée. Pour notre consultant Guy Roux, l'entraîneur André Villas-Boas et le propriétaire Frank McCourt "ne considèrent pas avec assez d'attention la valeur de la Coupe d'Europe".
INTERVIEW

L'OM doit sauver l'honneur. Le club phocéen, d'ores et déjà éliminé avec quatre défaites en autant de rencontres de Ligue des champions, affronte mardi soir les Grecs de l'Olympiakos le Pirée, au stade Vélodrome. Les Marseillais, qui n'ont pas marqué le moindre but et ont battu le triste record de 13 revers consécutifs dans la compétition, doivent absolument l'emporter pour conserver l'espoir de terminer troisième du groupe et ainsi se qualifier pour la Ligue Europa. Avant cette rencontre cruciale, notre consultant Guy Roux a livré une analysé sans concession des faiblesses du club phocéen en Ligue des champions.

"L'entraîneur (André Villas-Boas) et le propriétaire (l'Américain Frank McCourt), qui est aux Etats-Unis, ne considèrent pas avec assez d'attention la valeur qu'a la Coupe d'Europe. Il n'y a qu'à regarder les compositions d'équipe, ça se voit. C'est en championnat qu'il met la meilleure équipe et puis on met au repos tel ou tel bon joueur pour qu'il soit frais le match suivant", a jugé l'ancien coach d'Auxerre, mardi matin sur Europe 1.

"C'est plus facile de rencontrer Dijon ou Strasbourg que de joueur les internationaux" 

Pour Guy Roux, l'OM symbolise les difficultés des clubs français (hormis le PSG et Lyon) à briller sur la scène européenne. "L'OM, c'est le club qui illustre une espèce d'habitude qu'ont une partie des clubs français. Pas Lyon et pas le Paris Saint-Germain, mais les autres. Ils se battent comme des fous dans le championnat pendant les 38 journées pour gagner une place en Coupe d'Europe, et quand ils y sont ils se reposent, on change l'équipe. On fait du turn-over parce qu'on rejoue le championnat pour se qualifier pour la Coupe d'Europe suivante. Marseille est dans ce lot-là", se désole Guy Roux.

Malgré tout, Guy Roux ne croit pas que l'entraîneur André Villas-Boas soit en danger. En effet, l'OM reste sur une facile victoire contre Nantes (3-0) le week-end dernier en Ligue 1 et pourrait même prendre la tête du championnat s'il remporte ses deux matches en retard. "Le 3-0 contre Nantes était tout à fait acceptable. Donc l'OM rattrape le coup en Ligue 1. C'est un peu plus facile de rencontrer certains clubs mal classés comme Dijon et Strasbourg, que de jouer les internationaux. Mais les Grecs ne nous ont jamais marché sur le ventre. L'Olympiakos a tout de même de bons joueurs", a prévenu notre consultant.