Piqué "surpris" des critiques pour son rôle dans l'annonce de Griezmann

  • A
  • A
Gerard Piqué 1280 JOSEP LAGO / AFP
© JOSEP LAGO / AFP
Partagez sur :
La décision d'Antoine Griezmann de rester à l'Atlético Madrid a été annoncée à la fin du documentaire "La Décision", produit une société appartement au groupe de Gerard Piqué. 

Le défenseur du Barça Gerard Piqué s'est dit vendredi "surpris" d'être critiqué à Barcelone pour avoir produit le documentaire dans lequel Antoine Griezmann, convoité par le club blaugrana, annonce qu'il reste à l'Atlético Madrid.

Le président du Barça "un peu agacé". La décision de l'attaquant français de rester à l'"Atleti", un coup de massue pour la direction du Barça, a été annoncée à la fin du documentaire La Décision, diffusé jeudi et produit par Kosmos Studios, qui appartient au groupe de Piqué. Ce film révèle des négociations entre Antoine Griezmann et le Barça, et le fait que Piqué n'ait pas mis au courant ses dirigeants de la décision de "Grizi" a fait grincer des dents dans la presse catalane. "J'ai parlé avec le président (Josep Maria Bartomeu), tout va bien. Il était un peu agacé parce qu'il pensait qu'il allait venir", a dédramatisé Piqué vendredi soir après le match de l'équipe d'Espagne au Mondial-2018 à Sotchi (3-3 contre le Portugal).

 

Piqué rejette la responsabilité. "J'ai été surpris de la réaction des gens à Barcelone. Qu'on puisse douter de mon implication et de mon amour pour ce club est surprenant", a-t-il ajouté, assurant n'avoir découvert que jeudi matin la décision du Français, "indécis jusqu'au dernier moment". Piqué en a profité pour dévoiler les coulisses de ce documentaire. "L'idée a germé il y a quelques mois. J'ai parlé avec Griezmann et il m'a dit qu'il y avait la possibilité qu'il vienne à Barcelone. J'ai répondu qu'on pouvait filmer cela et en faire un contenu pour que les gens voient comment ce genre de décisions aussi importantes se prennent de l'intérieur. Et à partir de là je me suis déconnecté", a-t-il assuré. Par conséquent, le défenseur barcelonais et homme d'affaires a refusé d'endosser la responsabilité de la polémique née autour de ce long feuilleton médiatique.

"Je ne suis pas responsable du fait que pendant des mois, on parle d'un joueur et qu'au final il ne vienne pas. Je pense que le Barça est beaucoup plus grand qu'un seul joueur. S'il ne vient pas, d'autres viendront", a-t-il lancé.

Les critiques fusent. Ces propos interviennent après 24 heures de controverse autour de cette annonce, qui a plongé le Barça dans la déprime avec la perte de son principal objectif de recrutement estival. "Le vaudeville du documentaire montre mieux que tout jusqu'où est arrivé le pouvoir excessif de certains joueurs, qui se croient autorisés à faire ce qu'ils veulent", écrit vendredi Ernest Folch, directeur du journal barcelonais Sport. L'autre grand quotidien sportif barcelonais Mundo Deportivo a critiqué l'international espagnol qui encourage "à sortir le pop-corn pour voir un dénouement malheureux dont il devait, comme producteur du documentaire, avoir connaissance".

La controverse a rappelé l'attitude de Gerard Piqué à l'été 2017, quand il avait reconnu avoir été mis au courant avant la direction du club du départ de Neymar pour le Paris Saint-Germain.

Europe 1
Par Europe1.fr avec AFP