Mercato d'hiver : pour Rabiot, "il faut un milieu de plus" au PSG

  • A
  • A
Rabiot est contraint de jouer comme sentinelle en l'absence de Thiago Motta, blessé (photo d'archives). © ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP
Partagez sur :

Le PSG, qui fait l'objet d'une enquête dans le cadre du fair-play financier après ses transferts record cet été, devrait chercher à dégraisser son effectif. Mais pour le milieu français, le club a "besoin" de recruter un "numéro six". 

Le milieu de terrain du Paris SG Adrien Rabiot, "plus à l'aise" en milieu relayeur qu'en sentinelle, a estimé que son club avait "besoin" de recruter "un numéro six de métier" au mercato d'hiver, dans un entretien à Téléfoot diffusé dimanche. 

Le contexte du fair-play financier. A la question "Espérez-vous que le PSG achète un numéro six cet hiver ?", Rabiot a répondu: "C'est ce dont on a besoin. Je pense qu'il faut un milieu de plus, un numéro six de métier. Je pense que le club travaille dessus. C'est important d'en recruter un". L'objectif prioritaire du PSG, qui fait l'objet d'une enquête de l'UEFA dans le cadre du fair-play financier après les transferts records de Neymar (222 millions d'euros) et Kylian Mbappé (180 M EUR, bonus compris) cet été, sera avant tout de dégraisser son effectif cet hiver pour dégager de nouvelles ressources.

Plus à l'aise comme milieu relayeur. Contraint de dépanner au poste de sentinelle depuis la blessure de Thiago Motta, spécialiste du poste "qui ne devrait pas rejouer avant le début de l'année 2018" selon le club parisien, l'international français se dit être "à la disposition du coach" en cas de besoin. "J'ai un nouveau statut dans cette équipe avec plus de responsabilités. Après tout le monde sait que je suis plus à l'aise en numéro huit (milieu relayeur, ndlr) qu'en numéro six (sentinelle, ndlr). Mais pour le bien de l'équipe, il faut le faire", a déclaré le milieu âgé de 22 ans.