Le Real en danger, le PSG bien placé : dernière journée décisive en Ligue des champions

  • A
  • A
Zinédine Zidane joue son poste mercredi soir, tandis que Neymar et le PSG peuvent se contenter d'un nul pour se qualifier.
Zinédine Zidane joue son poste mercredi soir, tandis que Neymar et le PSG peuvent se contenter d'un nul pour se qualifier. © Photos AFP
Partagez sur :
La 6e et dernière journée de la phase de poule de la Ligue des champions a lieu mardi et mercredi. Si le PSG est en ballottage favorable pour se qualifier en huitièmes, le Real Madrid de Zinédine Zidane joue gros. Europe 1 fait le point groupe par groupe.

Pour les grands clubs, le premier tour de Ligue des champions fait souvent office de mise en jambes avant les grands rendez-vous du printemps. Mais en cette année 2020 bouleversée par le coronavirus, plusieurs géants du foot européen se retrouvent en fâcheuse posture et pourraient se retrouver à quai dès les poules. Le Real Madrid, l’Inter Milan, l’Atlético de Madrid et Manchester United sont ainsi en danger avant la 6e et dernière journée de la phase de groupes, mardi et mercredi.

Le PSG, en ballottage très favorable après sa victoire sur la pelouse de Manchester United (3-1), n’a pas non plus assuré sa qualification pour les huitièmes de finale. Europe 1 fait le point groupe par groupe.

>> La rencontre PSG-Istanbul Basaksehir est à suivre en direct et en intégralité sur Europe1.fr et pour une soirée spéciale sur Europe 1 de 20h à 23h30 

Groupe A : l’Atlético doit obtenir un résultat à Salzbourg (mercredi)

Avec 13 points, quatre victoires et un nul, le Bayern Munich est d’ores et déjà qualifié pour le prochain. Le tenant du titre, toujours impressionnant, va donc pouvoir faire tourner contre le Lokomotiv Moscou. Tous les regards seront braqués vers Salzbourg, en Autriche, qui reçoit l’Atlético de Madrid pour une "finale" pour la qualification. Avec 6 points, les Espagnols, actuels leaders de Liga, partent favoris et peuvent se contenter d’un nul pour composter leur ticket pour les huitièmes. Mais méfiance, le RB Salzbourg reste une équipe coriace.

Groupe B : le Real Madrid et Zidane en grand danger (mercredi)

C’est sans aucun doute LE groupe à suivre absolument. A l’instant T, le Borussia Monchengladbach mène la danse (8 pts) devant le Chakhtior Donetsk et le Real (7 pts), ainsi que l’Inter Milan (5 pts). Les deux rencontres, Real-Monchengladbach et Inter-Chakhtior, ont tous les atours d’un vrai 16e de finale. Les deux grands noms de cette poule, le Real et l’Inter, doivent impérativement l’emporter sous peine de vivre une énorme désillusion. Une élimination des Madrilènes signifierait sans doute le licenciement de Zinédine Zidane, déjà fragilisé par un début de saison très délicat aussi bien en championnat espagnol qu’en Ligue des champions.

Groupe C : objectif Ligue Europa pour l’OM, mais… (mercredi)

Manchester City et Porto déjà qualifiés, il ne reste plus que le ticket pour la Ligue Europa à attribuer dans cette poule C. L’OM, qui a battu l’Olympiakos il y a une semaine et a mis fin à sa terrible série de 13 défaites consécutives en C1, doit obtenir un meilleur résultat que les Grecs lors de cette dernière journée (les deux équipes ont 3 pts mais l'Olympiakos est devant à la différence de buts particulière, ndlr). Les Marseillais auront fort à faire à Manchester City, même si Pep Guardiola devrait largement faire tourner son effectif. Pendant ce temps, l’Olympiakos accueillera Porto. Une victoire des Grecs enterrerait tout espoir côté marseillais.

Groupe D : une finale Ajax-Atalanta (mercredi)

Liverpool déjà qualifié, l’Atalanta Bergame (8 pts) et l’Ajax Amsterdam (7 pts) vont se disputer le dernier strapontin pour le tour suivant. Les Italiens, sensations de la dernière Ligue des champions où ils avaient été éliminés dans les dernières minutes du quart de finale par le PSG, se déplaceront aux Pays-Bas sur la pelouse d’une autre équipe joueuse et portée vers l’avant. Un match qui vaudra assurément le coup d’œil !

Groupe E : Rennes fait ses adieux (mardi)

Circulez, il n’y a rien à voir… hormis le dernier match de Rennes en Europe cette saison. En effet, tout est déjà joué dans ce groupe E : Chelsea va terminer premier devant Séville, tous deux déjà qualifiés pour les huitièmes, alors que Krasnodar sera reversé en Ligue Europa. Le Stade rennais reçoit mardi soir le Séville FC pour un baroud d’honneur, après une campagne cauchemardesque (un seul point pour le moment). Une victoire, même pour du beurre, ferait le plus grand bien aux Bretons, en perdition également en Ligue 1 avec une seule victoire sur les sept derniers matches.

Groupe F : gare au piège pour la Lazio (mardi)

Le Borussia Dortmund déjà qualifié, le deuxième billet se jouera à Rome, entre la Lazio (deuxième avec 9 pts) et le FC Bruges (7 pts). La défaite est donc interdite pour les Italiens, alors que les Belges espèreront réaliser l’exploit et ainsi se qualifier pour leur premier huitième de finale de la Ligue des champions (dans son format actuel).

Groupe G : des retrouvailles Messi-Cristiano (mardi)

Déjà qualifiés, le Barça et la Juventus s’affrontent mardi soir avec pour seul enjeu la première place du groupe (la Juve doit gagner par 3 buts d’écart pour passer devant). Mais ce choc vaudra surtout pour les retrouvailles entre Lionel Messi et Cristiano Ronaldo, qui ne se sont plus affrontés depuis deux ans et le départ du Portugais du Real Madrid. A l’aller, le Barça l’avait emporté à Turin (2-0) avec un but de Messi, tandis que Cristiano avait déclaré forfait pour cause de coronavirus.

Groupe H : le PSG en très bonne position (mardi)

Rien n’est fait, mais une élimination du PSG, qui reçoit mardi soir l’Istanbul Basaksehir, serait une énorme surprise. Un seul scénario condamnerait les Parisiens : une défaite face aux Turcs, derniers et déjà éliminés, couplée à un nul entre Leipzig et Manchester United. Même prudence pour United, qui affronte Leipzig dans un match décisif pour le deuxième ticket. Le calcul est simple : un nul qualifierait "Man U", et une défaite les enverrait en Ligue Europa.