Ligue des champions : la presse espagnole s'enflamme pour la prestation de Mbappé

  • A
  • A
Mbappé a inscrit un triplé contre Barcelone. 0:57
Mbappé a inscrit un triplé contre Barcelone. © LLUIS GENE / AFP
Partagez sur :
Le Français a inscrit un triplé mardi soir, lors de la large victoire du PSG contre le FC Barcelone, au Camp Nou. Et dans la presse espagnole, les articles rivalisent de louanges pour la performance du champion du monde, tout en fustigeant le niveau des Catalans. "Mbappé écrase le Barça", titre ainsi le journal "Sport". 

Il a été l'homme de la soirée, et la presse lui tresse des louanges à l'unisson, y compris de l'autre côté des Pyrénées. Auteur d'un triplé au Camp Nou lors de la victoire du PSG face au FC Barcelone (4-1) en Ligue des champions, le Français Mbappé est acclamé par la presse espagnole, qui se montre en revanche sévère avec le club catalan. 

"Mbappé écrase le Barça", titre ainsi le journal Sport à sa une, tandis que le Diari ARA évoque lui "le couronnement" de l'ancien Monégasque au Camp Nou. "Le Français laisse KO un Barça impuissant", y est-il écrit. "On se souviendra de son passage ici comme celui du monstre qui ne te laissait pas dormir lorsque tu étais petit", ajoute le journal. 

"Le futur est à ses pieds"

"Mbappé est passé par le Camp Nou et l'a ravagé comme un ouragan, avec une exhibition historique, de celles qui restent gravées dans les mémoires pour toujours", s'enflamme le quotidien madrilène Marca. "C’était la nuit de Mbappé", abonde de son côté Mundo Deportivo, estimant que "le futur est à ses pieds". Le journal sportif catalan ne ménage par les joueurs barcelonais. "Ils sont arrogants et ne vivent que du souvenir de leurs lointains exploits", regrette-t-il.

La presse espagnole se montre en effet sans pitié pour les coéquipiers de Lionel Messi. "Les Barcelonais ont démissionné hier soir", écrit El Pais, avant de prévenir que "le match retour risque d’être encore une fois sanglant pour le Barça, un club qui a perdu sa compétitivité et son orgueil". Ce Barça "est à des années-lumière des grands dominateurs du continent, une fois de plus humilié en Ligue des Champions", estime enfin Marca.

Europe 1
Par Henry de Laguérie avec AFP, édité par Antoine Terrel