Ligue 1 : tous les résultats de la 16e journée

, modifié à
  • A
  • A
Le PSG a fait match nul contre Lille.
Le PSG a fait match nul contre Lille. © AFP
Partagez sur :
Le PSG et Lille ont fait match nul 0-0 dimanche, lors du choc de la 16e journée de Ligue 1. De son côté, Lyon s'est imposé samedi contre Nice, tandis que Marseille a laissé filer de précieux point en ne faisant pas mieux qu'un match nul contre Reims. 

Sur les pelouses, le choc de la 16e journée de Ligue 1 entre Lille et Paris n'a pas offert le spectacle attendu mais profite au Losc (1er, 33 pts), qui reprend les commandes du classement provisoirement abandonnées samedi à Lyon (2e, 33 pts) et maintient l'écart avec le PSG (3e, 32 pts).

Au stade Pierre-Mauroy, Lillois et Parisiens ont surtout joué la prudence: il faut dire que la superstar brésilienne Neymar (cheville) était forfait et que l'attaquant français Kylian Mbappé, ménagé, n'est entré qu'en fin de rencontre.

Sous le regard du nouveau patron du Losc Olivier Létang, présent en tribune en compagnie de son ancien mentor Leonardo, directeur sportif du PSG, les occasions ont été peu nombreuses entre deux équipes bien organisées. Le plus beau geste a peut-être été défensif : alors que Burak Yilmaz filait au but, Presnel Kimpembe a réussi un tacle glissé empreint de sacrifice, alors même qu'il venait de se blesser à une cuisse sur sa course défensive (78e). Layvin Kurzawa et Alessandro Florenzi sont également sortis touchés, preuve qu'il est temps que l'année se termine pour les Parisiens, fatigués avant leur dernière sortie de 2020 mercredi contre Strasbourg.

Rennes enchaîne contre Lorient

Dans la course aux places européennes, la bonne opération est pour Rennes, vainqueur 3-0 à Lorient pour enchaîner un troisième succès d'affilée et confirmer son retour en forme après un automne terne. Les Rennais (5e, 28 pts), victorieux sur des buts de Damien Da Silva (23e), Benjamin Bourigeaud (70e) et Martin Terrier (76e), reviennent à hauteur de Marseille (4e, 28 pts), qui garde l'avantage de compter une meilleure différence de buts et deux matches de retard. 

Derrière ce duo, Montpellier (6e, 27 pts) a arraché le nul à Brest (2-2) grâce à son capitaine Andy Delort, passeur pour Gaëtan Laborde (45e+1) puis buteur providentiel en fin de rencontre (82e). Mais le MHSC n'a pris qu'un seul point en deux matches après sa défaite contre Metz mercredi à La Mosson (2-0). Pas de quoi pavoiser avant d'accueillir Lille mercredi prochain...

Les Montpelliérains sont talonnés par Monaco (7e, 26 pts), qui a mis fin à sa série de trois défaites d'affilée avec une victoire a minima chez la lanterne rouge Dijon (1-0) grâce à l'Allemand Kevin Volland (15e).

Bordeaux rebondit

En deuxième partie de tableau, Bordeaux (12e) a rebondi à Strasbourg (2-0) avec deux buts de ses Brésiliens Pablo (38e) et Otavio (66e), qui ramènent les Girondins à la 12e place (22 pts). Deux rangs plus bas, Saint-Etienne semble aller un peu mieux: l'équipe de Claude Puel ne perd plus depuis fin novembre... mais elle a enchaîné contre Nîmes (2-2) son quatrième nul en cinq journées, sans confirmer la belle victoire obtenue mercredi à Bordeaux (2-1). Résultat: les Verts stagnent à la 14e place (17 pts), juste devant Nantes (15e, 15 pts) qui a arraché un nul in extremis contre Angers (1-1).

Mené après l'ouverture du score de Romain Thomas (42e), le FC Nantes est revenu sur un but chanceux de Charles Traoré d'une reprise pas très académique de la poitrine (90e+4). Cela reste tout de même inquiétant pour les Canaris avant d'aller défier mercredi l'ogre Lyon, invaincu depuis mi-septembre, pour la dernière journée avant la trêve...

La veille, Lyon avait dompté Nice (4-1), porté notamment par son homme en forme Tino Kadewere. De son côté, l'OM (4e, 28 pts) a sans doute laissé échapper deux points précieux face au Stade de Reims, dominant copieusement son adversaire sans parvenir à faire la différence. Après une série de six victoires d'affilée en L1, la défaite à Rennes mercredi (2-1) et le nul contre Reims actent le ralentissement et la fatigue de l'équipe d'André Villas-Boas, qui garde un matelas de deux matches de retard mais va devoir redresser la barre mercredi à Angers juste avant la trêve.

Metz continue sa remontée

A Metz, on peut commencer à regarder vers le haut : vainqueurs à Montpellier (2-0) mercredi, les Lorrains ont enchaîné samedi face à Lens, et sur le même score, avec une belle performance de leur meneur de jeu Farid Boulaya. L'international algérien, omniprésent, a débloqué la rencontre d'une passe lumineuse dans l'espace pour Opa Nguette, buteur en force (30e). Les Lensois, eux, n'ont pas confirmé leur nette victoire à Monaco (3-0) ni leur belle série de trois succès d'affilée à l'extérieur : leurs timides offensives ont manqué de précision et ils se sont fait punir en fin de match par une frappe enveloppée à mi-hauteur de l'inévitable Boulaya (90e+4), qui ramène Metz dans la première partie de tableau.

Tous les résultats

Samedi : 

Metz - Lens 2 - 0

Marseille - Reims 1 - 1

Nice - Lyon 1 - 4

Dimanche : 

Brest - Montpellier 2 - 2

Nantes - Angers 1 - 1

Dijon - Monaco 0 - 1

Strasbourg - Bordeaux 0 - 2

Saint-Etienne - Nîmes 2 - 2

Lorient - Rennes 0 - 3

Lille - Paris SG 0 - 0