Ligue 1 : tous les résultats de la 14e journée

, modifié à
  • A
  • A
Angers remonte à la deuxième place provisoire après sa victoire contre Nîmes.
Angers remonte à la deuxième place provisoire après sa victoire contre Nîmes. © JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP
Partagez sur :
Lyon s'est imposé contre Nice, samedi, lors de la 14e journée de Ligue 1, et remonte dans la première partie du classement. Marseille conserve sa 2e place après sa victoire contre Toulouse. 

Lyon a contenu Nice (2-1) samedi, lors de la 14e journée de Ligue 1, pour remonter dans la première partie du classement, alors qu'Angers a battu Nîmes 1-0 et délogé provisoirement Marseille de la place de dauphin du Paris SG.

Longtemps réduit à dix lors de cette 14e journée, l'OL a bien failli se faire rejoindre contre Nice. Mais les Gones ont tenu bon pour remonter de la 14e à la 7e place provisoire. Au Parc OL, où le jeu a dû être interrompu une grosse dizaine de minutes en raison de fumigènes, l'équipe de Rudi Garcia a tout bien fait pendant la première demi-heure : Jeff Reine-Adelaïde (10e), auteur de son premier but sous le maillot lyonnais, puis Moussa Dembélé sur penalty (28e) ont profité de deux erreurs grossières de la défense niçoise. Mais Marçal, dans un geste défensif mal maîtrisé, a expédié son pied dans la figure d'un adversaire (34e) et récolté un carton rouge qui a tout changé.

À dix contre onze, Lyon a reculé, reculé et sans l'arbitrage vidéo (VAR), Kasper Dolberg aurait pu réduire le score dès la 49e minute. Le Danois n'y est parvenu qu'à la 78e minute, trop tard pour des Niçois trop maladroits et finalement réduits également à dix après l'exclusion de Patrick Burner pour un second avertissement (85e).

Angers s'accroche au podium

Malgré un coup de mou en octobre, Angers continue de s'accrocher au podium de la Ligue 1 et est même remonté à la deuxième place provisoire (24e pts) devant Marseille (3e, 22 pts), en déplacement à Toulouse dimanche soir. À domicile, l'équipe de Stéphane Moulin a signé une victoire courte mais précieuse (1-0) contre Nîmes, sur un but de Thomas Mangani à l'heure de jeu.

Nantes Et Reims, qui espéraient tous les deux monter sur le podium, ont été tenus en échec respectivement à Brest (1-1) et Metz (1-1). Au stade Francis-Le Blé, l'attaquant de Nantes Kalifa Coulibaly a mis fin à deux mois de disette offensive en marquant d'une reprise acrobatique et un peu chanceuse (31e). Mais les Brestois ont entretenu le doute dans l'esprit des joueurs de Christian Gourcuff, qui n'ont plus gagné en Ligue 1 depuis le 5 octobre : Irving Cardona a marqué un but de filou, d'un tir à angle fermé au ras du poteau (68e). 

Même frustration pour Reims, qui menait grâce à son défenseur central Axel Disasi (7e) : Adama Traoré a ramené Metz à hauteur et privé les Champenois de la troisième place provisoire!

Strasbourg et Dijon respirent

Pour la première fois de la saison, Strasbourg a enfin gagné à l'extérieur en championnat et c'est Amiens qui en a fait les frais, dans des proportions douloureuses : victoire 4-0 des Alsaciens au stade de la Licorne.

Du côté de Dijon, on commence à se spécialiser dans les surprises face aux gros budgets: après la victoire 2-1 face au Paris SG début novembre, les Bourguignons ont cette fois renversé (2-1) Rennes, qui avait ouvert le score.

Monaco s'incline contre Bordeaux, Saint-Etienne et Montpellier se neutralisent

Dimanche, Bordeaux a renversé une équipe de Monaco trop maladroite et encore réduite à dix (2-1), s'installant à la troisième place provisoire de la Ligue 1 avant le déplacement de Marseille à Toulouse en soirée. Au stade Matmut Atlantique, les Monégasques avaient pourtant pris l'avantage grâce à une jolie finition d'Islam Slimani sur une déviation de Wissam Ben Yedder (15e). Mais Pablo a égalisé de la tête peu après (29e) et Slimani a précipité la défaite monégasque : l'avant-centre algérien, présent dans le mur sur un coup franc adverse, a provoqué un penalty pour avoir grossièrement contré le ballon du bras, écopant d'un second avertissement (67e). Nicolas de Préville a transformé (69e) et Bordeaux aurait même pu alourdir le score sur une frappe du jeune Yassine Benrahou qui a heurté le poteau (77e).

Ce court succès fait les affaires des Girondins (22 pts), troisièmes provisoires derrière Angers (2e, 24 pts) et devant Marseille (4e, 22 pts). Et cela plombe les Monégasques (14e, 18 pts) à une semaine de leur choc face au leader, le Paris SG (1er, 33 pts).

De leurs côté, Saint-Etienne et Montpellier se sont neutralisés (0-0) dans un match frileux. Au stade Geoffroy-Guichard, les Stéphanois ont trouvé le montant de la cage montpélliéraine sur une frappe d'Arnaud Nordin (35e). Et le gardien Stéphane Ruffier, devenu dimanche le gardien ayant disputé le plus de matches avec l'ASSE (304, contre 303 pour le mythique Ivan Curkovic), a sorti une parade de grande classe devant Gaëtan Laborde à la 77e minute pour renvoyer les deux équipes dos à dos au pied du podium.

L'OM s'impose à Toulouse 

L'Olympique de Marseille s'est imposé 2-0 sur la pelouse de Toulouse. Longtemps inefficaces, les coéquipiers de Steve Mandanda ont inscrit deux buts en deux minutes, en fin de match. Dario Benedetto a ouvert le score à la 79e minute, après avoir crocheté le gardien toulousain, bien servi par Payet. Puis le serbe Radonjic a inscrit son premier but de la saison d'une belle frappe enroulée du gauche (79e). Avec 25 points, les Marseillais conservent leur 2e place et continuent leur bonne série actuelle, après leurs deux victoires contre Lille et l'OL. Avec une huitième défaite et seulement trois victoires, les Toulousains restent coincés à la 19e place.