Ligue 1 : "Le foot me manque énormément", confie le Montpelliérain Gaëtan Laborde

  • A
  • A
L'attaquant de la Paillade Gaëtan Laborde n'attend qu'une seule chose : la reprise. 8:44
L'attaquant de la Paillade Gaëtan Laborde n'attend qu'une seule chose : la reprise. © AFP
Partagez sur :
L’attaquant de Montpellier Gaëtan Laborde était l’invité de Lionel Rosso dimanche. Au chômage technique depuis maintenant trois mois, l’avant-centre se languit de retrouver le chemin de l’entraînement et, bien sûr, la compétition.
INTERVIEW

Il commence à trouver le temps long. Même si le déconfinement lui a rendu un peu de sa liberté, Gaëtan Laborde n’attend qu’une chose : reprendre son métier, celui de footballeur, à commencer par les entraînements. "On essaye de regarder ce qui se fait un peu dans les autres championnats, je pense qu’on aura des conditions similaires", estime-t-il sur Europe 1. "Il va falloir s’adapter, être sérieux, ne pas faire n’importe quoi, mais on sera tous heureux de reprendre le foot, ça c’est une certitude.", ajoute-t-il. "Ça me manque énormément, j’ai des fourmis dans les jambes. On essaye de faire d’autres sports, mais là c’est vraiment long. Pour tous les amateurs de foot, pas que les professionnels."

Il s’adaptera aux nouvelles conditions

L’ancien attaquant des Girondins de Bordeaux n’est pourtant autant pas dupe. Il sait que la reprise sera conditionnée à des mesures drastiques, avec notamment les matches à huis clos, sans supporters, et ce pendant plusieurs mois. "Ce sera particulier, mais la période l’est aussi", juge-t-il. "Forcément, jouer devant nos supporters, ça apporte quelque chose de plus, mais il faudra s’adapter. On préfère jouer devant notre public ou devant le public adverse, ça va nous manquer, mais c’est nécessaire."

Laborde, six buts en 28 rencontres cette saison, a par ailleurs confirmé qu’il ne voyait pas son avenir ailleurs qu’à Montpellier. "Je serai là à la reprise, l’optique est de faire une meilleure saison, après on sait que dans le football tout peut arriver. Sur le principe, il n’y a aucun problème, on est bien à Montpellier, on peut faire mieux encore, l’optique n’est pas de partir."

Montpellier, seulement 8e de Ligue 1 à la 28e journée, aurait peut-être pu accrocher une place européenne, mais il a manque quelque chose au club de la Paillade. "On a une belle marge de progression, on aurait pu faire mieux ! On s’est un peu saboté sur les matches extérieurs, on n’a gagné qu’un match à l’extérieur, c’est très peu", analyse Gaëtan Laborde, qui espère que la saison prochaine, à partir du 23 août, avec ou sans public, le MHSC sera plus performant loin du stade de la Mosson.

Europe 1
Par Julien Froment