L'Équipe interdit d'accès à une conférence de presse du PSG

  • A
  • A
Les relations entre le PSG et le journal L'Equipe sont tendues depuis plusieurs semaines.
Les relations entre le PSG et le journal L'Equipe sont tendues depuis plusieurs semaines. © JOEL SAGET / AFP
Partagez sur :
Un article sur le fair-play financier, publié par le quotidien sportif, avait fait vivement réagir le club parisien. 

Un reporter du journal L'Équipe s'est vu interdire lundi l'accès à une conférence de presse du PSG, a regretté le journal sportif sur son site internet, se disant victime de représailles après la parution d'un article qui aurait déplu au club. "En fin de matinée, le Paris-Saint-Germain, par l'intermédiaire de l'un de ses attachés de presse, avait contacté le reporter qui devait se rendre au centre d'entraînement de Saint-Germain-en-Laye pour lui signifier que son entrée lui serait refusée. Notre reporter s'est présenté et s'est bien vu interdire d'accéder au site", écrit L'Equipe.

"Cette entrave fait suite à celle de la semaine dernière, à Belgrade, où L'Équipe n'avait pas été autorisée à poser des questions lors des deux conférences de presse organisées avant et après le match de Ligue des champions contre l'Étoile Rouge", poursuit le journal. L'Équipe "regrette cette décision du PSG mais continuera à informer ses lecteurs sur l'actualité du club parisien".

Un article vivement critiqué par le club parisien. Le journal avait expliqué en début de semaine que ces mesures faisaient suite à un article intitulé "Fair-play financier : le PSG contraint de perdre Kylian Mbappé ou Neymar en cas de sanctions ?", où il estimait, citant des sources internes, que face aux risques de sanctions lourdes auxquelles le club s'exposait, "la direction parisienne pourrait se résigner à l'idée de se séparer, l'été prochain, de l'un de ses deux joueurs vedettes".

Cet article avait fait vivement réagir le club parisien qui avait démenti "avec la plus grande fermeté ces allégations totalement erronées, ridicules et uniquement de nature à recréer un climat de grandes tensions entre le club et ce média", accusant L'Equipe de "désinformation".