L1 - OM/PSG : tensions avant le clasico, un policier légèrement blessé, deux interpellations

, modifié à
  • A
  • A
L'année dernière, de violents affrontements avaient eu lieu en marge du match, donnant lieu à une quinzaine d'interpellations.
L'année dernière, de violents affrontements avaient eu lieu en marge du match, donnant lieu à une quinzaine d'interpellations. © Boris HORVAT / AFP
Partagez sur :
Des heurts ont éclaté dimanche soir, aux abords du Vélodrome, entre supporters marseillais et forces de l'ordre. Deux personnes ont été interpellées et un policier a été légèrement blessé. 

Deux personnes ont été interpellées et un policier a été légèrement blessé lors de heurts entre supporters marseillais et forces de l'ordre dimanche soir aux abords du Stade vélodrome à Marseille avant le coup d'envoi du Classique OM-PSG, a indiqué une source policière.

La situation était tendue  entre certains supporters et les forces de l'ordre, qui ont dû faire usage de gaz lacrymogènes et de canons à eau aux abords du Vélodrome, moins de trois heures avant le coup d'envoi du match.

Bombes agricoles. Près du stade, des supporters de l'OM ont allumé des fumigènes ou fait exploser des bombes agricoles. Les forces de l'ordre sont intervenues pour disperser les éléments les plus turbulents à l'aide de gaz lacrymogènes et de canons à eau. Lors des deux interpellations, un policier a été légèrement blessé, selon la Direction départementale de la Sécurité publique qui a estimé entre un millier et 1.500 le nombre de "fauteurs de troubles". Vers 19h30, le calme était revenu, la plupart des supporters étant entrés dans le stade.

Des affrontements aussi en 2017. L'année dernière, de violents affrontements avaient eu lieu en marge du match, donnant lieu à une quinzaine d'interpellations. Marseille accueille le PSG dimanche soir (21h) en clôture de la 11e journée de Ligue 1. Le dernier succès des Marseillais dans le Classique remonte au mois de novembre 2011.