Italie : émotion pour le premier match de la Fiorentina sans Davide Astori

  • A
  • A
Tout le stade a rendu hommage à Davide Astori dans une ambiance teintée d'émotion, dimanche à Florence.
Tout le stade a rendu hommage à Davide Astori dans une ambiance teintée d'émotion, dimanche à Florence. © AFP
Partagez sur :
Une semaine après le décès du capitaine de l'équipe de Florence, ses coéquipiers et les supporters lui ont rendu un hommage ému, dimanche. Le match a été interrompu à la 13ème minute, en référence au numéro de son maillot. 

Une marée de violet, un stade accablé par le chagrin, des joueurs aux visages marqués par une semaine d'émotion et de douleur : la Fiorentina disputait dimanche face à Benevento, dans une ambiance irréelle, son premier match sans Davide Astori, son capitaine décédé il y a une semaine, vraisemblablement après un ralentissement du coeur.

"Florentin pour toujours". Avant le début du match, le stade s'est spontanément fait silencieux. Pendant un long moment, les spectateurs n'ont rien entendu d'autre que les mains des joueurs de Benevento qui rencontraient celles de ceux de la Fiorentina, sous les yeux d'enfants portant les maillots de Cagliari et de la "Viola", les deux clubs les plus importants de la carrière d'Astori. Les écharpes violettes ont été brandies et les banderoles déployées : "Il y a des hommes qui ne meurent jamais, il y a des histoires qui passent à l'éternité. Bon voyage capitaine", "Les larmes de toute une ville", "Liés pour l'éternité", "Florentin pour toujours", "Ciao Davide", "Vrai capitaine, homme d'un autre temps." "Et avec le N.13, capitaine, pour toujours ! Davide Astori !", a hurlé le speaker du stade. Des ballons blancs et violets ont été lâchés dans le ciel de Florence. 

Une interruption symbolique. La partie a été interrompue à la 13ème minute, comme le numéro du maillot du capitaine, pour un tifo simple et beau de la Curva Fiesole: "Davide 13", en blanc et rouge sur fond de violet. Le football et ses logiques ont néanmoins fini par reprendre une petite place quand la Fiorentina a ouvert le score à la 25ème minute. Mais les symboles étaient toujours bien présents car c'est Vitor Hugo qui a marqué, celui-là même qui remplace Astori en charnière et qui porte le numéro... 31, le 13 inversé.