Gaëtane Thiney : "On se prépare pour gagner la Coupe du monde"

, modifié à
  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :
La Coupe du monde féminine débute ce vendredi soir, avec la rencontre entre la France et la Corée du Sud. Pour l'occasion, Gaëtane Thiney, la milieu offensive de l'équipe de France, s'est confiée à Matthieu Noël sur Europe 1. 

La France donne le coup d'envoi de "sa" Coupe du monde ce vendredi soir, à 21 heures, au Parc des Princes. Avant le début du tournoi, la milieu offensive des Bleues, Gaëtane Thiney, s'est confiée à Europe 1. Les ambitions des Bleues, le match d'ouverture, Corinne Diacre, sa reconversion... Gaëtane Thiney n'élude aucun sujet.

Elles sont joueuses, arbitres, coachs, agents, supportrices : découvrez "Les Attaquantes", le podcast qui raconte les femmes dans le foot, une série originale en 7 épisodes sur Apple PodcastsGoogle PodcastsSoundCloudDailymotionYouTube, et toutes vos plateformes habituelles d’écoute. Et si vous appréciez, abonnez-vous, commentez et ajoutez des étoiles !

"J'espère qu'on va la gagner !"

Avant le début du tournoi, Gaëtane Thiney ne vise rien d'autre que la victoire. "On fait tout pour" gagner la Coupe du Monde, indique-t-elle. "On se prépare pour, donc j'espère comme vous qu'on va la gagner." Après un mois de préparation physique intense, les Bleues se sentent prêtes à démarrer leur Mondial. "On a fait une très bonne préparation physique, avec beaucoup d'entraînements sur une même journée, et des réveils matinaux", continue la numéro 17. "Ce qu'il faut, c'est tenir jusqu'au 7 juillet". Le jour de la finale…

Mais avant d'y arriver, il y a de nombreuses échéances. Dans un premier temps, il s'agira de passer la phase de poules, où la France sera opposée à la Norvège, au Nigeria, et donc à la Corée du Sud, que les Bleues affrontent ce vendredi. "Le premier match d'une compétition n'est pas simple", se méfie Gaëtane Thiney. "La Corée du Sud est une bonne équipe, une équipe organisée, rigoureuse. On va jouer dans une atmosphère qu'on ne connaît pas forcément, le Parc des Princes. Il va falloir être performantes tout de suite", prévient-elle.

"Corinne Diacre a cette rigueur qui fait qu'on élève chaque jour notre niveau"

Pour remporter cette Coupe du monde, les Bleues devront passer les obstacles un à un, et enchaîner les bonnes performances. Pour ça, elles peuvent compter sur leur sélectionneuse, Corinne Diacre. "Elle a cette rigueur qui fait que, chaque jour, elle veut qu'on élève un peu plus notre niveau", confie Gaëtane Thiney. "C'est une de ses qualités dominantes, mais ça fait partie du haut niveau, et pour être performante au haut niveau, il faut beaucoup d'exigence et de détermination". "C'est comme ça qu'on réussit, donc j'espère que ça nous emmènera jusqu'à la Coupe du monde", conclut-elle.

À 33 ans, Gaëtane Thiney va participer à sa troisième Coupe du monde, après celles de 2011 et 2015, et sans doute aussi sa dernière. Alors forcément, sa reconversion, la joueuse du Paris FC y pense. "Il faut y penser, après libre à chacune d'y penser tôt dans sa carrière ou non. Moi, j'avais envie d'y penser très tôt", indique-t-elle. Gaëtane Thiney n'est d'ailleurs pas footballeuse à temps plein. "Au sein de la fédération, je suis conseillère technique, et je m'occupe du football des enfants. Par choix, j'ai voulu continuer à avoir une vie professionnelle autre que le football. Ce double projet que j'ai à côté est là pour que je sois performante, puisque j'ai déjà essayé une année sans rien, et je m'ennuie." Durant ce mois de juin, elle sera en tout cas pleinement concentrée sur un objectif commun : gagner la Coupe du monde.

Europe 1
Par Idèr Nabili