Football féminin : Corinne Diacre, une discrète sous la lumière

, modifié à
  • A
  • A
Corinne Diacre, la sélectionneuse de l'équipe de France, va dévoiler sa liste pour la Coupe du monde féminine 2019
Corinne Diacre, la sélectionneuse de l'équipe de France, va dévoiler sa liste pour la Coupe du monde féminine 2019 © FRANCK FIFE / AFP
Partagez sur :
À cinq semaines du début de la Coupe du monde féminine, la sélectionneuse de l'équipe de France, Corinne Diacre, va dévoiler la liste des 23 Bleues sélectionnées, ce jeudi soir, au JT de 20 heures de TF1.
PORTRAIT

Corinne Diacre, 44 ans, est une femme discrète. Sélectionneuse de l'équipe de France féminine depuis la rentrée 2017, elle parle peu aux médias, et se met rarement en avant. Mais à 20 heures, ce jeudi soir, elle sera sous le feu des projecteurs. Sur le plateau du journal de TF1, dans 20 Heures le mag, elle dévoilera son groupe pour la Coupe du monde 2019.

Une pionnière

Première joueuse à atteindre la barre symbolique des 100 sélections chez les Bleues, première femme à obtenir son diplôme d'entraîneur, première femme à entraîner une équipe masculine professionnelle de football, à Clermont entre 2014 et 2017... Corinne Diacre n'en est pas à son premier coup d'éclat. Ce jeudi soir, à l'instar de Didier Deschamps, son homologue chez les garçons, elle dévoilera sa liste pour une grande compétition en soirée sur TF1, codiffuseur du Mondial. Une grande première, symbole aussi de l'attrait grandissant du football féminin en France, mais aussi de l'intérêt témoigné à la sélectionneuse des Bleues.

Exigeante et rigoureuse, Corinne Diacre a su braver les critiques récurrentes à son égard. Son adaptation au football masculin s'est même avérée une franche réussite. À Clermont, malgré un effectif taillé pour jouer le maintien, elle s'est permis de tutoyer la Ligue 1 en 2016, avant de finir à la septième place de deuxième division, un classement que le club auvergnat n'a plus atteint depuis son départ. Et depuis qu'elle a pris la tête de la sélection féminine, son bilan est positif (15 victoires et 3 nuls en 21 matches), même si elle n'a fait qu'enchaîner les matches de préparation. La Coupe du monde 2019 ressemble pourtant à un moment de vérité pour Corinne Diacre. Si elle parvient à hisser la France dans le dernier carré, elle deviendrait alors une sélectionneuse reconnue pour ses résultats. Dans le cas contraire, elle ne ferait pas mieux que ses prédécesseurs, Philippe Bergeroo et Olivier Echouafni, qui ont tous deux échoué à emmener les Bleues en demi-finales d'une compétition internationale.

Une discrète communicante

Femme au parcours atypique, sa communication verrouillée intrigue. Lors de ses débuts sur le banc au Clermont Foot, elle veillait à ne laisser filtrer aucune information, tout en se soustrayant à ses obligations médiatiques. "Il y avait des sujets dont elle ne voulait pas parler", explique à L'Équipe le journaliste Laurent Calmut. "Quand les joueuses étaient blessées, elle invoquait le secret médical." "Elle ne voulait pas parler tactique non plus, se tenait toujours loin de nous lors des séances qu'elle dirigeait", détaille le journaliste de La Montagne. Une discrétion plutôt inhabituelle pour un tel rôle, et qu'elle devra forcément laisser de côté ce jeudi soir. Devant plusieurs millions de téléspectateurs, Corinne Diacre va vivre un moment forcément particulier, en dévoilant le groupe de joueuses qui cherchera à triompher à domicile.

La France lance son Mondial

La liste des 23 Bleues est le premier événement d'un été prometteur. En accueillant la Coupe du monde féminine sur ses terres, la France veut réussir un double pari : celui de faire briller sa sélection, d'abord, mais aussi de donner un nouvel élan à un football féminin en pleine expansion. Du 7 juin au 7 juillet prochain, la France accueillera les 52 rencontres de la compétition pour la première fois de son histoire, et voudra faire de cet événement une réussite populaire. Pour l'heure, il reste encore près de la moitié des billets en vente, et la plupart des places déjà achetées l'ont été par des étrangers…