Foot/L2 : un élu local porte plainte contre trois joueurs de Lens pour "violences"

  • A
  • A
Les protagonistes doivent être entendus par la police. © AFP
Partagez sur :

Un élu Les Patriotes a porté plainte contre trois joueurs du RC Lens pour violences, alors qu'il était en train de les filmer en pleine altercation avec des supporters. 

Un conseiller régional Les Patriotes des Hauts-de-France, Guillaume Kaznowski, a porté plainte contre trois joueurs du RC Lens (L2) après avoir, dit-il, été victime de "violences physiques et verbales" après la défaite de Lens face à Bourg-en-Bresse (0-1). Guillaume Kaznowski a déposé plainte contre "Abdellah Zoubir, Abdelrafik Gérard et Souleymane Diarra", a-t-il affirmé à l'AFP, confirmant une information de La Voix du Nord. Le commissariat de Lens confirme aussi que l'élu a déposé plainte dans la nuit de lundi à mardi contre ces trois personnes. 

Il refuse d'arrêter de filmer une altercation. Vers 23h15 lundi soir, après la défaite des Sang et Or, des supporters ont interpellé ces trois joueurs pour leur "témoigner leur mécontentement sur leurs prestations" et ces derniers "ont répliqué par des insultes", a relaté à l'AFP Guillaume Kaznowski. "Je filmais l'altercation aux abords du stade quand l'un des joueurs m'a demandé d'arrêter de filmer. Face à mon refus, j'ai reçu des coups", a ajouté Guillaume Kaznowski.

Les protagonistes bientôt entendus. Le parquet de Béthune affirme qu'une enquête a été ouverte. "Les différents protagonistes vont être entendus par les policiers, la scène n'est pas d'une clarté limpide", a indiqué cette source. "Les éléments qui sont à la disposition du club aujourd'hui ne permettent en aucun cas de tirer des conclusions définitives sur leur exactitude, conclusions qui ne seraient que pures spéculations sur la réalité", a réagi le club artésien dans un communiqué. Le RC Lens, qui dispose du plus gros budget de Ligue 2 et visait la montée dans l'élite, réalise une saison calamiteuse et ne pointe qu'à la 15e place à neuf journées de la fin du championnat.