Football : Walid Mesloub soupçonné de blanchiment de trafic de drogue

, modifié à
  • A
  • A
Walid Mesloub
Walid Mesloub avec Lorient, en 2017. © GUILLAUME SOUVANT / AFP
Partagez sur :
Le footballeur algérien Walid Mesloub, notamment passé par Lorient et Lens, a été mis en examen la semaine dernière pour blanchiment de trafic de stupéfiants. Il serait mis en cause pour ses liens avec un homme soupçonné d'être à la tête d'un réseau de trafic de drogue. Mais Walid Mesloub clame son innocence.

Walid Mesloub, milieu de terrain international algérien ayant notamment joué à Lens et Lorient, a été mis en examen la semaine dernière pour blanchiment de trafic de stupéfiants, dans une affaire où il clame son innocence, a-t-on appris jeudi auprès du parquet de Lorient.

Le parquet se refuse à toute précision mais, selon les quotidiens L'Equipe et Le Télégramme, il est mis en cause pour ses liens avec un homme soupçonné d'être à la tête d'un réseau de trafic de drogue et avec lequel il partageait une passion pour les belles voitures.

Plusieurs voitures de luxe ont été saisies

Au cours de l'enquête sur cet homme, les policiers ont saisi plusieurs voitures de luxe, dont certaines avaient été achetées par Mesloub, qui les avait ensuite échangées contre d'autres voitures et éventuellement un complément en espèces, selon les deux quotidiens.

Contacté par l'AFP, l'avocat de Mesloub n'était pas disponible dans l'immédiat mais dans un message sur les réseaux sociaux, le joueur a dénoncé un "blablabla (...) pour faire du buzz" et a promis : "La lumière sera faite sur cette affaire."

Agé de 35 ans, Walid Mesloub, né en région parisienne, a fait ses débuts professionnels au Havre en 2010, avant de rejoindre Lorient en 2014 puis Lens en 2018. Il compte sept sélections en équipe d'Algérie, essentiellement en 2015/2016. En janvier 2020, il avait tenté l'aventure au Qatar, mais en est revenu en septembre. Désormais sans club, il s'entraîne avec la réserve de Lens.