Foot : Marseille conforte sa deuxième place en Ligue 1 après son succès 2-1 face à Brest

, modifié à
  • A
  • A
Les Marseillais Valentin Rongier et Kevin Strootman célèbrent le but de Bouna Sarr face à Brest
Les Marseillais Valentin Rongier et Kevin Strootman célèbrent le but de Bouna Sarr face à Brest © GERARD JULIEN / AFP
Partagez sur :
En ouverture de la 15e journée de Ligue 1, Marseille a battu dans la douleur Brest (2-1) grâce à un but de Radonjic dans les dernières minutes de la rencontre. Ce succès précieux permet à l'OM de consolider sa deuxième place au classement. 

Une frappe enveloppée de Nemanja Radonjic a sauvé Marseille contre Brest (2-1), alors qu'un nul cruel se dessinait tout au bout d'un match entièrement dominé par le dauphin de la Ligue 1, qui a consolidé sa position, vendredi. Le Serbe, qui n'avait jamais marqué en seize mois sous le maillot blanc, vient de réussir coup sur coup ses deux premiers buts, après Toulouse (2-0). A la 89e minute, il a offert une quatrième victoire consécutive à Marseille, qui pourra regarder ce weekend dans son canapé ses nombreux poursuivants s'écharper en attendant d'aller mardi à Angers, 3e à quatre longueurs, pour tenter le quinté. Une telle série n'était plus arrivée au club olympien depuis la saison 2017-2018, celle de la finale de Ligue Europa (perdue 3-0 contre l'Atlético Madrid) et de la 4e place à 77 points.

Le plein de confiance

Radonjic a soulagé tout un stade Vélodrome qui croyait assister à un hold-up, Irvin Cardona ayant égalisé une minute plus tôt sur la deuxième occasion brestoise (88). C'était cruel pour l'OM, ultra-dominateur, après avoir frappé trois fois les montants et bien plus de fois les gants de Gautier Larsonneur, l'excellent gardien armoricain. Mais en jouant un football chatoyant et en remportant ce match sur le fil, l'OM a aussi fait le plein de confiance. En revanche le promu brestois, qui a failli finir à 10 (le carton de rouge d'Alexandre Mendy a été annulé après consultation de la VAR), stagne. Il n'a plus gagné en L1 depuis Dijon (2-0), le 26 octobre, et n'a d'ailleurs jamais gagné à Marseille de son histoire (deux nuls et huit défaites en L1). Son buteur Gaëtan Charbonnier est toujours à sec, il n'a plus marqué depuis le 24 août contre Reims (1-0) lors de la 3e journée, soit 881 minutes sur le terrain, sans compter le temps additionnel.