Euro 2020 : "C'est un groupe difficile", reconnaît Didier Deschamps

, modifié à
  • A
  • A
Didier Deschamps pose avec Fernando Santos et Joachim Low, les sélectionneurs du Portugal et de l'Allemagne, adversaires des Bleus à l'Euro 2020 6:00
Didier Deschamps pose avec Fernando Santos et Joachim Low, les sélectionneurs du Portugal et de l'Allemagne, adversaires des Bleus à l'Euro 2020 © Fabrice COFFRINI / AFP
Partagez sur :
Au micro d'Europe 1, Didier Deschamps, le sélectionneur de l'Equipe de France de football, reconnait que le tirage au sort de la phase finale de l'Euro 2020 ne l'a pas gâté. "C'est un groupe difficile, on sait à quoi s'attendre", a-t-il notamment déclaré, alors que les Bleus affronteront l'Allemagne et le Portugal dans le groupe F. 
INTERVIEW

Difficile de retrouver un tirage aussi fou pour un groupe d'une grande compétition internationale. A l'issue du tirage au sort de l'Euro 2020 de football samedi, le hasard a décidé de rassembler dans le groupe F, la France, l'Allemagne, le Portugal et un pays qualifié par les barrages en mars, potentiellement l'Islande, la Hongrie ou la Bulgarie. Les Bleus, champions du monde 2018, la Selecção, championne d'Europe 2016 et la Mannschaft, plus beau palmarès du football européen, forment le groupe de la mort de ce championnat d'Europe. "Un groupe difficile", reconnait Didier Deschamps, au micro d'Europe 1.

"Les particularités du tirage"

Les Bleus vont notamment retrouver les deux dernières équipes à les avoir battu lors d'une grande compétition européenne. Le Portugal avait brisé les rêves français en finale de l'Euro 2016, deux ans après que l'Allemagne n'élimine la France en quart de finale de la Coupe du Monde 2014. "Il ne faut pas retenir que les mauvais souvenirs", tempère tout de même le sélectionneur de l'Equipe de France avec un brin de mauvaise foi. "On les a quand même éliminé en 2016", rappelle-t-il, lors de la demi-finale du championnat d'Europe. "Ce sont les particularités de ce tirage, on les subit de toute façon. On se retrouve avec deux équipes qualifiées en tête de leur poule de qualification, et le dernier vainqueur de la Ligue des Nations, c'est comme ça."

 

L'épopée des Bleus à l'Euro 2020 débutera le 16 juin à Munich face à l'Allemagne qui aura l'avantage de jouer à domicile. "On aura besoin du soutien de nos supporters. Mais il faudra avoir quelques petits avantages pour obtenir des billets", glisse dans un sourire le sélectionneur des Bleus. "Il y aura beaucoup d'enjeu, de l'excitation", reconnait d'ailleurs Didier Deschamps, qui a confirmé sur Europe 1 que Clairefontaine serait le camp de base de l'Equipe de France. "On fera une grande partie de notre préparation là-bas, parce qu'on a des déplacements plutôt court", explique Didier Deschamps. On ne connait pas en revanche les deux nations qui affronteront les Bleus en mars en amical. "Entre les barrages et les équipes que l'on n'a pas le droit d'affronter, il n'y en aura pas beaucoup de disponible, souffle l'ancien capitaine français, qui va s'atteler à cette tache avec le Président de la Fédération, Noël le Graët.  

Europe 1
Par Cédric Chasseur, avec Jean-François Perès