Entre arrivées inédites, contre-la-montre en montagne et hommage à Jacques Chirac, le Tour de France 2020 s'annonce varié !

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :
Le tracé du Tour de France 2020 a été dévoilé ce mardi, avec un départ de Nice et une part (très) belle à la moitié sud de la France. Encore une fois, les montagnes seront bien présentes dans cette Grande boucle 100% française.

C'est un Tour de France très varié et résolument tourné vers la moitié sud de la France qu'a présenté Christian Prudhomme mardi. La 107ème édition de la Grande boucle, qui partira de Nice le samedi 27 juin, se courra à 100% en France et comportera neuf étapes de plaine, trois étapes accidentées et huit de montagne, avec quatre arrivées en altitude. Et la montagne arrivera bien vite, avec deux passages au-dessus de 1.500m dans l'arrière-pays niçois dès le deuxième jour. Fait rarissime dans l'histoire du Tour : une arrivée au sommet est prévue dès la 4ème étape, à Orcières (1.825m).

Deux arrivées inédites "avec des pentes casse-pattes"

Les coureurs reviendront plus longuement dans les Alpes autour du 14 juillet, avec deux arrivées inédites, au Grand Colombier le 12 juillet et au col de la Loze le 15 juillet. Le premier avait déjà été emprunté par le Tour de France, mais au cours d'une étape, jamais pour une arrivée. Le second est totalement inédit. Le col de la Loze, situé au-dessus de la station de Méribel, sera grimpé par une piste forestière qui a fini d’être goudronnée cet été, afin de permettre aux cyclotouristes d’accéder à ce col culminant à 2.300 mètres d’altitude. 

Au micro d'Europe 1, Thierry Gouvenou, responsable du tracé du Tour, décrit ainsi "des pentes parfois très très raides, jusqu'à 20%". "En général, dans les Alpes, les pentes sont aménagées pour que ce soit régulier pour monter dans les stations. Là, c'est complètement différent", explique-t-il. "Quand on passe la station, on entre dans un autre univers, on va au sommet de la montagne sur un ancien chemin avec des pentes complètement casse-pattes."

"Ça ressemble un peu à un parc d'attractions avec des montagnes russes", abonde auprès d'Europe 1 Thierry Carroz, directeur du club des sports de Méribel. "On a énormément de changements de rythmes, des pentes à 20% par endroits, et après, des plats."

Hommage à Jacques Chirac, contre-la-montre en montagne

Avant cela, il y aura "l'étape des deux îles, entre Oléron et Ré, qui répond à la volonté des organisateurs d'aller saluer l'Ouest de la France, absent du tracé 2020. Un hommage à Jacques Chirac est aussi prévu avec l'arrivée de la 12ème étape le 9 juillet à Sarran, devant le musée qui porte le nom de l'ancien président de la République mort fin septembre. L'étape avait été prévue avant sa disparition, a expliqué Christian Prudhomme. À noter aussi l'arrivée de la 13ème étape au Puy Mary après une journée éprouvante qui comptera 4.400m de dénivelé positif, soit l'étape du Massif central avec le plus de dénivelé de l'histoire du Tour de France. 

Après les Alpes, et juste avant l'arrivée sur les Champs-Élysées le dimanche 19 juillet - date avancée en raison de la course olympique prévue une semaine plus tard au Japon -, les derniers postulants au Maillot jaune s'expliqueront sur la Planche des Belles Filles, au cours d'un contre-la-montre de 36 kilomètres qui pourrait causer des dégâts.