ÉDITO - "Ce que Manchester City est en train de bâtir, c’est un empire du divertissement"

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :
Profitant du soutient financier d'un investisseur américain, Manchester City est devenu le club le plus cher dans le monde du football avec cinq milliards de dollars. Notre éditorialiste économique Nicolas Barré évoque une somme record mais pas absurde, en rappelant notamment que le football est devenu un business mondial. 
EDITO

>>  Manchester City est devenu le club le plus cher dans le monde du football. Cinq milliards de dollars, c'est un record. Si cela peut paraître insensé, notre éditorialiste Nicolas Barré rappelle le business fructueux, présent aujourd'hui dans le football. 

Un club de foot qui vaut 5 milliards de dollars? C’est possible. Il s’agit de Manchester City. Et si le chiffre parait fou, il n’est pas du tout absurde…

"Non d’ailleurs le fonds d’investissement qui vient de prendre des parts dans ce club anglais sur la base de cette valeur stratosphérique n’est pas le premier venu. C’est un investisseur très réputé de la Silicon Valley, à la tête de 43 milliards de dollars et qui s’est fait un nom en misant, avant d’autres, sur Alibaba ou encore Skype. Alors certes, 5 milliards, c’est un record. Cela fait de City le club de foot le plus cher du monde. L’autre grand club anglais de légende, Manchester United, vaut 3,2 milliards de dollars. La Juventus en vaut 1 milliard. Mais ces valeurs ne sont pas absurdes car le football est devenu un business mondial. Le foot anglais est un article d’exportation. Les grandes équipes font des tournées au bout du monde pour faire rayonner leur marque et leurs produits dérivés. Les joueurs eux-mêmes sont des marques mondiales: le Français qui, aujourd’hui, a la plus grande notoriété planétaire s’appelle Mbappé, pas Emmanuel Macron."

 Ces grandes équipes de foot comme Manchester City sont devenues elles-mêmes des multinationales en fait…

"Il faut bien comprendre que ce que Manchester City est en train de bâtir, c’est un empire du divertissement. Car en plus de City, le groupe possède des équipes à New York, en Australie, en Espagne, en Chine… Pourquoi cela vaut cher? Parce que le sport fournit une denrée rarissime aux chaînes de télévisions, une denrée qu’elles sont prêtes à payer des fortunes, à savoir un spectacle qui fait des audiences massives et qui n’a de valeur que s’il est regardé qu’en direct. Donc qui oblige les gens à s’abonner. Sur la période 2019-2022, les droits télé du championnat anglais vont rapporter 4,8 milliards d’euros, soit la valeur de Manchester City. Avec des clubs sur plusieurs continents, le groupe constitué autour de Manchester City créé des communautés, fidélise des millions de fans sur les réseaux sociaux et fournit aux chaînes une base de clientèle qui assure leur équilibre économique. Tout ça pour 5 milliards de dollars? C’est tout à fait rationnel…" 

Europe 1
Par Nicolas Barré, édité par François Dujarrier