Drame de Marseille : Mbappé va "tout faire" pour rencontrer le jeune orphelin

  • A
  • A
Kylian Mbappé n'a "pas envie de s'étaler dans la presse" à propos de sa rencontre avec l'enfant d'une victime de l'effondrement d'un immeuble à Marseille.
Kylian Mbappé n'a "pas envie de s'étaler dans la presse" à propos de sa rencontre avec l'enfant d'une victime de l'effondrement d'un immeuble à Marseille. © FRANCK FIFE / AFP
Partagez sur :
L'attaquant des Bleus a indiqué dimanche qu'il voulait rencontrer "dans un cadre privé" l'enfant qui a perdu sa mère dans l'effondrement d'un immeuble à Marseille.

L'attaquant du Paris Saint-Germain et de l'équipe de France Kylian Mbappé va "tout faire" pour rencontrer l'enfant qui a perdu sa mère dans l'effondrement d'un immeuble à Marseille, a-t-il dit dimanche depuis Clairefontaine, avant le match amical des Bleus face à l'Uruguay, mardi.

"Je n'ai pas envie de faire de récupération". Après le drame qui a fait huit morts début novembre, une institutrice avait publié un message sur les réseaux sociaux dans lequel elle disait espérer un geste de Mbappé, idole d'un de ses élèves devenu orphelin de mère. "Oui j'ai entendu, ce message m'est parvenu", a déclaré la jeune star (19 ans) des Bleus en conférence de presse. "Je vais tout faire pour le rencontrer", a-t-il affirmé, sans en dire beaucoup plus.

Pourquoi rester peu loquace sur cette rencontre ? Parce que "je n'ai pas envie de faire de récupération" ni de "m'étaler dans la presse", c'est "quelque chose qui doit se régler dans un cadre privé". Deux immeubles se sont effondrés le 5 novembre dans un quartier populaire de l'hyper-centre de Marseille, faisant 8 morts.

Incident Neymar-Cavani : "C'est rien, c'est un duel"

Kylian Mbappé a aussi dédramatisé avec humour la brouille en sélection entre ses deux partenaires d'attaque au PSG, Neymar et Edinson Cavani. Le Brésilien est tombé au sol lors d'un choc avec l'Uruguayen, vendredi dans un match amical remporté 1-0 par la Seleçao à Londres. Neymar s'est tordu de douleur, sous le regard noir de Cavani, avant de refuser la main que lui tendait l'Uruguayen pour l'aider à se relever.

"J'ai envoyé un (message sur) Whatsapp à Neymar de la vidéo il rigolait, c'est pour vous dire..." a d'abord relativisé Mbappé, dimanche en conférence de presse à Clairefontaine où les Bleus sont réunis à deux jours d'un match amical contre l'Uruguay. "C'est rien, c'est un duel, ils défendent leurs pays ils ont bien raison. Les deux se sont donnés à fond, il y a un duel il faut y aller", a complété la jeune pépite du PSG.