Coupe d'Afrique des nations : l'Égypte, pays hôte et septuple vainqueur, éliminée dès les huitièmes

, modifié à
  • A
  • A
Mohamed Salah et les siens ont été éliminés par l'Afrique du Sud, samedi soir.
Mohamed Salah et les siens ont été éliminés par l'Afrique du Sud, samedi soir. © AFP
Partagez sur :
C'est un nouveau favori qui chute à la CAN après l'élimination du Maroc par le Bénin, vendredi, et celle du Cameroun par le Nigeria, plus tôt samedi. 

Nouveau coup de théâtre dans la Coupe d'Afrique des nations de football : l'Égypte de Mohamed Salah, pays organisateur et septuple vainqueur de la compétition, a été évincée dès les huitièmes de finale par l'Afrique du Sud, 1-0, samedi au Caire.

Démission du président de la fédération

Après le Maroc éliminé par le Bénin vendredi et le Cameroun, tenant du titre, battu en début de soirée par le Nigeria, c'est un nouveau favori qui chute à la CAN. Les Sud-Africains se sont imposés grâce à un but de Thembinkosi Lorch à la 85e minute.

Les Pharaons quittent la compétition, la tête basse, dans un scénario rare : ils n'avaient perdu qu'une seule fois un match à élimination directe devant leur public dans la compétition, en demi-finales face au Zaïre en 1974. Au milieu de la nuit, l'influent Hani Abou Rida, membre du conseil de la FIFA, a acté cette déroute historique en quittant son poste de patron de la Fédération (EFA) et en limogeant l'ensemble du staff technique, dont le sélectionneur mexicain Javier Aguirre.

L'Algérie, le Sénégal et le Nigeria favoris

Vainqueur de trois des quatre éditions organisées à l'ombre des pyramides, l'Égypte laissera 2019 aux autres, l'Algérie, le Sénégal ou peut-être le Nigeria, trois favoris qui ont dû se réjouir des sorties précoces des hôtes, du Maroc et du Cameroun tenant du titre. Ou qui doivent trembler tant cette phase finale est folle.