Coronavirus : Christophe Jallet a "absolument envie que cette saison se termine"

, modifié à
  • A
  • A
Jallet Coronavirus 7:26
Christophe Jallet espère pouvoir se battre pour le maintien avec Amiens. © AFP
Partagez sur :
Le défenseur d’Amiens Christophe Jallet était l’invité de Lionel Rosso sur Europe 1 Sport, dimanche. L’international français aux 16 sélections s’est attardé sur la période du confinement et, surtout, sur une éventuelle reprise de la Ligue 1. Pour l’Amiénois, le championnat doit se terminer.
INTERVIEW

Et si la Ligue 1 se figeait à cause du coronavirus ? Avec le classement actuel, le Paris Saint-Germain serait champion de France, l’Olympique de Marseille et le Stade Rennais iraient en Ligue des champions. En bas du classement, le Toulouse Football Club et Amiens seraient rétrogradés en Ligue 2 et Nîmes jouerait les barrages avec un club de Ligue 2. Le défenseur picard Christophe Jallet, lui, a tranché sur Europe 1 : "J’ai envie que la saison se termine pour qu’on ait nos chances de se sauver."

"On est 19e, dans une position très inconfortable", avance le latéral droit. "Si le championnat est arrêté, on ne sait pas de quoi notre avenir sera fait. J'aimerais bien sauver notre peau sur le terrain. Ce serait tellement injuste de descendre sans affronter tout le monde. Le championnat, c’est une course de fond, pas un sprint."

Pour Jallet, le huis clos est "quasiment sûr"

Amiens, qui compte seulement quatre petites victoires en Ligue 1, pointe à quatre points du barragiste Nîmes, et à sept du 17e, l’AS Saint-Etienne. "Tous au sein du club, on a envie de reprendre dans des bonnes conditions, après il y a toujours des questions de santé", avoue Christophe Jallet. "Est-ce qu’on va jouer à huis clos ? Oui, ça c’est quasiment sûr, est-ce que ça a un intérêt ? Oui sportivement, mais ce sera émotionnellement différent. On se pliera aux décisions, on n’aura pas trop le choix. Si, au niveau sanitaire, ça ne pose pas de problème, moi, je suis pour."

Le calendrier risque toutefois d’être sacrément serré, ce qui ne semble pas gêner l’international français : "Pour tous ceux qui travaillent au quotidien, je pense que trois ou quatre semaines de préparation, c’est largement suffisant pour une reprise. La question qui se pose, c’est l’enchaînement des deux championnats." Et d’ajouter : "Pour dix matches de championnat, ça semble réalisable, évidemment dans des conditions sanitaires saines et validées par le gouvernement, les médecins, la Ligue, par tout le monde."

Jallet ne veut pas arrêter sa carrière à cause du coronavirus

Christophe Jallet, 36 ans, fait confiance aux autorités, si reprise il doit y avoir : "S’il y a le moindre risque, ils ne donneront pas le feu vert. Il faut être absolument sûr de ne pas mettre en danger notre santé, celle de nos proches et tous les autres autour du terrain. Il n’y aura pas que 22 acteurs dans le stade. Ce serait malvenu s’il y a un risque de le prendre." Une chose est sûre, l’Amiénois ne renoncera pas à cause du coronavirus. "J’ai la chance de vivre beaucoup de belles choses dans ma carrière, je serai vraiment triste, déçu, dégoûté, tout ce que vous voulez si la saison ne se termine pas. J’ai envie d’en faire une supplémentaire, quoi qu’il arrive. Il y aura une réflexion."

Europe 1
Par Julien Froment