Christophe Galtier possède un tableau peint par… le père d’Éric Cantona

  • A
  • A
Christophe Galtier a grandi dans le quartier des Caillols, comme Eric Cantona. 1:55
Christophe Galtier a grandi dans le quartier des Caillols, comme Eric Cantona. © Marc Van Ceunebroeck/Europe1/Losc
Partagez sur :
Christophe Galtier est l’invité de l’émission Face aux auditeurs d’Europe 1, dimanche soir. Il a évoqué avec émotion avoir reçu un tableau peint par le père d’Eric Cantona, l’un de ses amis d’enfance.
FACE AUX AUDITEURS

La phrase de Christophe Galtier, après la défaite de son club de Lille à Dijon, n’était pas passée inaperçue. "On perd contre des équipes de peintres, Amiens, Reims, Toulouse !", avait-il tonné dans les vestiaires, au soir de la 20e journée de Ligue 1. Mais alors, quel est le peintre préféré de Christophe Galtier ? L’entraîneur du Losc, invité dimanche soir Face aux auditeurs d’Europe 1, n’a pas esquivé la question et a même livré une touchante anecdote : le jour où il a reçu, à 20 ans, un tableau peint par le père d’Eric Cantona.

>> Écoutez Christophe Galtier Face aux auditeurs d’Europe 1, dimanche soir de 20h à 21h, avant le match Lille-PSG

"Les Cantona, une famille qui m’est très chère"

Christophe Galtier a grandi au quartier des Caillols, à Marseille, aux côtés des frères Cantona, Joël et Eric. Formé à l’OM, il y a évolué de 1985 à 1987, avant d’être transféré à Lille. "Chez moi j’ai un très beau tableau, personne ne le sait. Quand j’ai quitté Marseille pour Lille, j’avais 20 ans. Le 25 juin j’étais à la plage, le soir je suis rentré chez moi et sur le répondeur j’avais un message d’un dirigeant de Marseille, pour me dire que le lendemain je serais prêté à Lille. J’ai fait Marseille-Paris, puis Paris-Lille, j’ai vécu le film Bienvenue chez les Ch’tis", raconte-t-il, depuis le centre d'entraînement de Luchin.

C’est juste avant son départ pour le club nordiste qu’il a reçu un tableau, peint par le père du légendaire Eric Cantona, lui aussi peintre à ses heures. "J’allais dire au revoir à plusieurs personnes, je suis allé dans une famille qui m’est très chère. Une personne m’a donné, comme je partais de chez moi, une magnifique toile de la place où j’ai grandi, aux Caillols (un quartier du 12e arrondissement de Marseille), où je jouais au foot avec tous mes amis d’enfance. C’est monsieur Albert Cantona, le papa d’Eric. J’ai toujours ce tableau."