C1 / PSG-Étoile Rouge : l'UEFA ouvre une procédure après des incidents au stade

, modifié à
  • A
  • A
Cette procédure disciplinaire vise notamment les "fumigènes" allumés par les ultras parisiens.
Cette procédure disciplinaire vise notamment les "fumigènes" allumés par les ultras parisiens. © AFP
Partagez sur :
Cette procédure disciplinaire vise les deux clubs mais aussi les "fumigènes" allumés par les ultras parisiens et les "chants illicites" proférés par les visiteurs serbes dans les tribunes.

L'UEFA a ouvert jeudi une procédure disciplinaire visant le PSG et l'Étoile Rouge de Belgrade, après les incidents survenus mercredi à l'intérieur du Parc du Princes pendant la rencontre largement remportée par le club parisien (6-1) en Ligue des champions.

La procédure de l'instance européenne, qui n'a autorité que sur les événements survenus à l'intérieur de l'enceinte, ne concerne pas les incidents qui ont éclaté entre les forces de l'ordre et plusieurs centaines de personnes cagoulées devant l'entrée du stade, juste après le coup de sifflet final. Elle vise notamment les "fumigènes" allumés par les ultras parisiens, et les "chants illicites" proférés par les visiteurs serbes dans les tribunes, et sera étudiée le 18 octobre prochain. Les deux clubs sont aussi poursuivis pour "troubles dans le public".

Le PSG déjà sanctionné après le match contre le Real Madrid le 6 mars. Le club parisien, déjà sanctionné d'une fermeture du virage Auteuil en raison de l'utilisation de nombreux engins pyrotechniques lors du dernier match européen au Parc, le 6 mars dernier contre le Real Madrid, risque une sanction plus lourde en raison de la récidive. Malgré la fermeture du virage, plusieurs centaines de supporters ultras du PSG, ayant l'habitude de s'installer dans cette tribune, ont quand même pris place dans l'enceinte et ont allumés plusieurs fumigènes avant la fin de la rencontre.

Des supporters serbes qui ont réussi à rentrer dans le Parc des Princes. L'UEFA, organisateur de la reine des compétitions de clubs, avait par ailleurs décidé le 7 septembre dernier d'interdire à l'Étoile Rouge de Belgrade de vendre des tickets à ses supporters pour ses deux prochains matches européens à l'extérieur, à Paris mercredi puis à Liverpool le 24 octobre, en raison d'importants débordements survenus lors du précédent match européen à l'extérieur du club serbe. Pourtant, plusieurs milliers de visiteurs serbes ont réussi à prendre place au Parc des Princes pour notamment proférer des "chants illicites", au regard du règlement de l'UEFA.

À l'extérieur de l'enceinte et juste après le coup de sifflet final, d'autres incidents ont éclaté. Entre 300 et 400 individus cagoulés équipés de fumigènes avaient lancé des projectiles sur les forces de l'ordre, qui avaient répliqué avec des gaz lacrymogènes. Le match de Ligue des champions, remporté 6-1 par le Paris SG face au club serbe, avait fait l'objet d'un "dispositif renforcé", avec 850 policiers et gendarmes déployés.