1:21
  • Copié
Martin Lange // Crédit photo : Patrick T. Fallon / AFP
Les tenants du titre, les Denver Nuggets, ont battu les Lakers de Los Angeles dans la nuit de mardi à mercredi. Ce mercredi soir, ce sont les grands débuts de Victor Wembanyama avec son équipe des San Antonio Spurs. Ils affrontent les Dallas Mavericks à 3 h 30, heure française. En quelques semaines, le prodige a déjà mis le pays du basket à ses pieds.

"Une saison réussie, ce serait une saison qui se rapproche du but qui et de gagner un titre. Mais je n'ai aucun doute sur notre capacité à gagner." Passes aveugles, dribbles entre les jambes et dunks ravageurs. En quatre matches de pré-saison seulement, Victor Wembanyama a déjà conquis la NBA. Des actions de classe et des statistiques aussi avec plus de 19 points par match ponctué surtout par une confiance à toute épreuve.

"C'est déjà la star locale"

Après son arrivée, tel le Messie, le Français a travaillé tout l'été à l'abri des regards. Et depuis qu'il est réapparu au début du mois d'octobre, San Antonio s'embrase. Benjamin Moubeche fait partie des trois journalistes français partis s'installer au Texas pour observer le phénomène.

"Ils sont complètement fous, ils sont à fond. Pour un match d'entraînement qui avait lieu il y a deux semaines, ils étaient 14.000 dans la salle. C'était deux fois plus que l'année précédente. C'est déjà la star locale", explique le journaliste. Pour dire, la star a déjà même sa propre chanson. À Dallas, l'adversaire du jour, les joueurs se sont entraînés avec des bras télescopiques pour mimer l'envergure démentielle du prodige : 2,43 m.