Petit stade, petit budget et neveu de Zidane sur le terrain : l'Athlético, l'autre club de Marseille

  • A
  • A
Les amateurs de l'Athlético Marseille affrontent le Stade rennais dimanche. 1:05
Les amateurs de l'Athlético Marseille affrontent le Stade rennais dimanche. © BORIS HORVAT / AFP
Partagez sur :
Marseille joue dimanche en seizième de finale de coupe de France… mais pas l'Olympique. Il s’agit cette fois de l'Athlético, club de cinquième division qui espère bien créer l'exploit face au Stade Rennais. Reportage au cœur du deuxième club de la cité phocéenne.
REPORTAGE

Dimanche, l’Athlético Marseille va faire face à un immense défi. Les joueurs amateurs affrontent les Bretons de Rennes en seizièmes de finale de la Coupe de France. Le club rêve d’un exploit pour sortir de l’ombre de l’OM. Europe 1 vous emmène à la rencontre des "autres" Marseillais. 

Un tout petit stade en bordure d’autoroute. Une seule tribune clairsemée à l'entrainement. Des familles avec poussette, des fumeurs de chicha : l’Athlético reste un club de quartier soutenu par des fans de l’OM. "Je suis les deux. C’est un peu le petit frère de l’OM", déclare un supporter au micro d'Europe 1. "C’est sûr qu’il y a moins d’ambiance, mais la passion reste. Ça nous enflamme. C’est très beau ce qu’ils font en Coupe de France." "Ce n’est pas le même combat !" s'exclame un autre. "L'Athlético c'est un club qui se bat pour subsister, ils se battent chaque année pour équilibrer leur budget."

"Paris ne s’est pas faite en un jour et Marseille non plus"

Malgré une récente relégation administrative, l'Athlético Marseille garde l'ambition d'atteindre un jour le niveau professionnel. L'entraîneur Farid Fouzari reste pourtant mesuré : "Je monte les marches une pas une. On veut avancer sportivement, on va tâcher de passer ce tour [de Coupe de France] puis après on verra. Paris ne s’est pas faite en un jour... et Marseille non plus." A l’heure d’écrire l’une des plus belles pages de son histoire, l’Athlético réalise également un bon championnat, actuel troisième avec un match de retard.

Le match de dimanche sera également l'occasion de voir un Zidane sur le terrain. Il ne s'agit pas de Zinedine mais de son neveu Driss, présent dans le groupe pour affronter Rennes.

Europe 1
Par Stéphane Frangy édité par Antoine Cuny-Le Callet