mma 2:08
  • Copié
Axel May, édité par Clément Perruche
Légalisé début 2020, le MMA rassemble de plus en plus d'adeptes en France. Mélange d'arts martiaux, de boxe et de lutte, la discipline peut donner l'impression d'être dépourvue de règles, alors que la Fédération française de boxe chapeaute pourtant ce sport débridé venu des pays anglo-saxons. De nombreux combats s'organisent désormais en France, comme jeudi à Paris.
REPORTAGE

C'est un sport venu des pays anglo-saxons qui a mauvaise réputation en raison de la violence de ses combats. Le MMA (Mixed Martial Arts) a été légalisé en France en janvier 2020 et les événements de la discipline rassemblent de plus en plus d'adeptes. Europe 1 a assisté à un combat au Cirque d'Hiver, à Paris, jeudi. Sur la piste, pas de fauves mais des humains qui s'affrontent dans la fameuse cage octogonale propre au MMA, installée pour l'occasion.

Des règles existent

Dans le public, l'ambiance est plutôt jeune et masculine. Le MMA, que l'on appelait autrefois "free fight", est un mélange d'arts martiaux, de lutte et de boxe. Une combinaison qui laisse des traces sur les corps des athlètes. C'est la violence des coups qui met souvent fin aux combats. Lors de l'événement organisé au Cirque d'Hiver, le premier combat a été arrêté sur K.O., le quatrième a dû s'arrêter après un bras cassé. Quant au cinquième combat, il s'est interrompu à cause d'un doigt dans l'œil.

Autre particularité du MMA : les combattants sont autorisés à frapper leur adversaire lorsque celui-ci est au sol. Une pratique qui peut être perturbante pour un public non-averti. "Il y a un vrai règlement et ce n'est pas plus dangereux qu'un autre sport', affirme Rizlen Zouak, une judokate franco-marocaine qui s'est convertie au MMA. "Il faut savoir qu'avec les frappes au sol, il y a moins d'impact que les frappes debout. C'est moins dangereux que si je me prenais une droite debout. On a pas le droit de taper derrière la colonne. Quand notre adversaire a les trois appuis au sol, on a pas le droit de donner de coups", détaille-t-elle après sa victoire contre une Brésilienne dans l'antre du Cirque d'Hiver.

Le règlement contient effectivement une liste interminable de coups interdits. Une obligation : depuis sa légalisation en janvier 2020, le MMA est encadré par la Fédération française de boxe et son évolution est observée de très près par le ministère des Sports en raison de sa popularité. Rien qu'en octobre, deux autres soirées consacrées au MMA sont organisées à Paris. Un spectacle qui n'est pas adapté au jeune public.