Viol : l'OL dément à son tour

  • A
  • A
Partagez sur :

L'OL a démenti mercredi qu'un "autre de ses joueurs" soit visé par l'enquête ouverte pour "viol en réunion", dans laquelle deux hommes seraient impliquées, dont l'attaquant lyonnais Bafétimbi Gomis qui a démenti les accusations portées contre lui.

Dans un communiqué, le club de football "dément formellement que Bafétimbi Gomis ait passé la nuit en garde à vue, conformément à ses propres déclarations, et qu'un autre de ses joueurs soit susceptible d'être impliqué dans l'enquête" ouverte pour viol en réunion".