Rosberg comme d'habitude

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :
La deuxième séance d'essais libres s'est achevée au Grand Prix de Monaco. Et, encore une fois, c'est Nico Rosberg qui s'est montré le plus rapide dans cet exercice, jeudi en Principauté, en signant le meilleur chrono (1'15''243). Toujours très à l'aise en libres, l'Allemand devra maintenant confirmer en qualifications samedi.

La deuxième séance d'essais libres s'est achevée au Grand Prix de Monaco. Et, encore une fois, c'est Nico Rosberg qui s'est montré le plus rapide dans cet exercice, jeudi en Principauté, en signant le meilleur chrono (1'15''243). Toujours très à l'aise en libres, l'Allemand devra maintenant confirmer en qualifications samedi.C'est donc bien lui l'homme des essais libres. Nico Rosberg a, encore une fois, aligné le meilleur temps de la deuxième séance d'essais libres, jeudi à Monaco, avec un chrono de 1'15''243. Une véritable habitude cette saison puisque c'était déjà le cas en Australie, au Bahreïn et en Espagne. Au volant de sa Williams, l'Allemand a devancé Lewis Hamilton et sa McLaren Mercedes (1'15''445) qui semble néanmoins en nette progression. Rubens Barrichello (Brawn GP) complète le podium avec un temps de 1'15''590, juste devant son coéquipier et leader du championnat du monde des pilotes, Jenson Button (1'15''774). De son côté, Sébastien Bourdais et sa Toro Rosso se classe en seizième position (1'17''052).Brawn GP toujours làHamilton pointant au deuxième rang, voilà le fait marquant du jour. Une situation peu courante cette saison pour le pilote britannique qui n'avait pas connu journée aussi faste depuis longtemps. Auteur du troisième temps de la première session libre du Grand Prix de Monaco ce matin, le champion du monde 2008 a cette fois poursuivi son effort, avec à la clef le deuxième chrono de la deuxième séance. Et ce n'est pas un hasard si cette performance s'est dessinée sur le circuit urbain de la Principauté. Car ce dernier laisse cette année aux écuries à la traîne la perspective d'estomper les imperfections techniques de leurs monoplaces. Idéal donc pour les McLaren.Reste à maîtriser une concurrence vorace depuis le début de la saison. Et à en juger les performances accomplies par Rubens Barrichello (1er et 3e temps) et Jenson Button (8e et 4e) ce jeudi, les Brawn GP, manifestement à leur aise sur la piste bosselée du Rocher, auront encore leur mot à dire en qualifications. Ce sera peut-être plus difficile en revanche pour Red Bull, dont les deux monoplaces pilotées par Sebastian Vettel et Mark Webber ont connu des soucis mécaniques en libres 1.Le Grand Prix de Monaco est à suivre en direct et en intégralité sur Europe 1 dimanche à 14 h. Commentaires: Alexandre Delpérier, Dominique Bressot et Julien Fébreau. Et retrouvez les analyses de notre consultant, Alain Prost, tout au long du week-end.

Europe 1
Par Rédaction Europe1.fr