Parker écrase Dallas

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :
Belle réaction de San Antonio ! Défaits lors de leur entrée en jeu dans les play-offs, les Spurs, emmenés par un Tony Parker de grande tenue, l'ont emporté face à Dallas (105-84). Les Bulls de Joakim Noah, battus par les champions en titre, les Celtics (118-115) n'ont pas connu même fortune.

Belle réaction de San Antonio ! Défaits lors de leur entrée en jeu dans les play-offs, les Spurs, emmenés par un Tony Parker de grande tenue, l'ont emporté face à Dallas (105-84). Les Bulls de Joakim Noah, battus par les champions en titre, les Celtics (118-115), n'ont pas connu même fortune.San Antonio-Dallas: 105-84Surpris samedi lors du match 1 (97-105), San Antonio s'est en effet appuyé sur la verve de Tony Parker pour prendre le meilleur sur son rival texan. Et un quart-temps a finalement suffi à planter le décor de la deuxième manche au cours de laquelle Tony Parker a enquillé layups et tirs à mi-distance. TP terminait ainsi la période avec 19 points à son compteur personnel, soit autant que des Mavericks déjà distancés 31-19 à l'issue du premier acte.La suite allait être à l'avenant. Ainsi, après avoir profité du passage du Tricolore sur le banc pour tenir la distance jusqu'à la pause, Dallas cédait définitivement au retour des vestiaires et Parker méritait bien l'ovation du SBC Center lors de sa sortie dans le dernier quart. Le Français a terminé avec 22 points de moyenne en saison régulière, Parker a tourné à 31 points et 7 passes lors des quatre rencontres face à Dallas. Malgré ce succès capital, les Spurs sont en effet encore en position précaire, Dallas ayant l'occasion de faire le break avec les deux prochains matches, jeudi et samedi, à domicile.Boston-Chicago: 118-115Après Derrick Rose, auteur d'une performance historique lors match d'ouverture à Boston, Chicago a bien failli se trouver un nouvel héros à l'occasion de la deuxième manche face aux champions en titre. Car cette fois, c'est en effet Ben Gordon qui a affolé les compteurs, l'artificier des Bulls améliorant sa meilleure marque en playoffs avec 42 points à 14 sur 24 aux tirs. Une performance de choix qui est néanmoins restée insuffisante. La faute à un Ray Allen retrouvé et finalement grand héros de la soirée.A ses côtés, Brad Miller, 16 points-9 rebonds, John Salmons, 17 points, ou Joakim Noah, 13 points-8 rebonds-4 contres n'avaient pourtant pas démérité, mais leurs efforts n'ont pas suffi pour faire le break. Néanmoins, forts de leur succès lors de la première manche, les Bulls ont bel et bien récupéré la main avant les deux rencontres de jeudi et samedi, disputées dans l'Illinois.Boston et Chicago sont à égalité 1-1. Prochain match, jeudi, à Chicago.

Europe 1
Par Rédaction Europe1.fr