Odom va finalement rester aux Lakers

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :
Après plusieurs semaines de tergiversations, Lamar Odom a finalement décidé de rester aux Los Angeles Lakers la saison prochaine. Suivi de près par le Miami Heat et les Portland Trail Blazers, l'ailier américain, 29 ans, est tombé d'accord pour un contrat de quatre ans avec la franchise californienne.

Après plusieurs semaines de tergiversations, Lamar Odom a finalement décidé de rester aux Los Angeles Lakers la saison prochaine. Suivi de près par le Miami Heat et les Portland Trail Blazers, l'ailier américain, 29 ans, est tombé d'accord pour un contrat de quatre ans avec la franchise californienne.Le feuilleton touche à sa fin. Agent libre depuis le début du mois de juillet, Lamar Odom a enfin trouvé son point de chute. Aucun problème de déménagement en vue pour lui et sa famille. A bientôt trente ans, l'ailier américain a décidé... de rester aux Los Angeles Lakers, où il évolue depuis la saison 2004-05. Presque une sensation puisque le joueur entretenait le mystère ces dernières semaines. Le Miami Heat et les Portland Trail Blazers, chauds sur ce dossier, avaient fait de lui une cible de choix capable de les ramener tout en haut de la hiérarchie NBA. Mais leurs millions de dollars ont été vains. Il faut dire qu'à L.A., Lamar Odom n'aura pas les poches vides puisqu'il est tombé d'accord pour un contrat de quatre ans moyennant un chèque d'au moins 33 millions de dollars. Un peu moins que ce qu'il souhaitait à l'origine.Odom se plait à L.A.Qu'importe, le prestige de l'uniforme des Lakers, champions en titre, l'a convaincu de prolonger un peu plus son séjour en Californie. "J'ai toujours voulu revenir ici parce que nous avons gagné le championnat, explique-t-il à ESPN. Quid de Ron Artest, échangé avec Trevor Ariza parti aux Houston Rockets, qui sera son concurrent n°1 au poste d'ailier ? Tant pis pour son temps de jeu, déjà réduit la saison dernière (29,7 minutes en moyenne par match contre 37,9 minutes en 2007-08). Cantonné en 2008-09 à un rôle de sixième homme qu'il a eu du mal à accepter, Lamar Odom a finalement dû trouver qu'il n'était pas à plaindre au début du banc de l'équipe la plus prestigieuse de la planète. A Miami, où Dwyane Wade avait fait un gros lobbying pour l'attirer, il aurait à coup sûr eu une place dans le cinq majeur. Mais quelle garantie sportive ? Celle de se qualifier pour les playoffs, sans doute. Mais au-delà, c'était plus compliqué. A Los Angeles, l'objectif est depuis plusieurs saisons de décrocher la bague de champion. Le genre de récompense auquel l'ancien joueur des Clippers a visiblement pris goût.

Europe 1
Par Rédaction Europe1.fr