Noah pourrait rester avec les Bleus

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :
Alors que le stage de l'équipe de France à Strasbourg a débuté, mercredi, Joakim Noah est l'objet de toutes les questions. Le staff tricolore travaille pour tenter de convaincre les Chicago Bulls de laisser leur jeune pivot à disposition.

Alors que le stage de l'équipe de France à Strasbourg a débuté, mercredi, Joakim Noah est l'objet de toutes les questions. Le staff tricolore travaille pour tenter de convaincre les Chicago Bulls de laisser leur jeune pivot à disposition.A l'origine simple prise de contacts, la toute première apparition de Joakim Noah en équipe de France pourrait se prolonger. Un fantasme au début de l'aventure, la semaine dernière à Vichy, qui devient de plus en plus concret au fil des jours.Un accord entre les Chicago Bulls et le staff des Bleus prévoit que le jeune pivot, à la fois attraction et révélation du stage dans l'Allier, devra retourner dans l'Illinois à l'issue du stage de Strasbourg, dimanche. Mais en coulisses, l'encadrement tricolore oeuvre pour tenter de convaincre la franchise NBA de laisser son joueur libre cet été.La seule inconnue de cette équation est la volonté de Chicago de coopérer. Car celle de l'ex-double champion NCAA avec les Florida Gators n'est plus un mystère. Depuis son arrivée à Vichy, premier exercice des devoirs de vacances des Bleus avant le tournoi de repêchages qualificatif à l'Euro 2009, "Yooks" manifeste son enthousiasme. "Ça a toujours été un rêve pour moi de jouer avec l'équipe de France, a-t-il répété en conférence de presse.Larry Brown pour débloquer la situation?Les Bleus devront se qualifier pour l'Euro, du 7 au 20 septembre prochains en Pologne. Mais avec juste deux ans d'expérience en NBA, il ne veut pas non plus se griller auprès de ses employeurs. Une absence lors du Championnat d'Europe signifierait que les hommes de Vincent Collet louperaient aussi le prochain Mondial.Dans la raquette, secteur en berne ces dernières années en équipe de France, l'impact de Noah serait primordial. Et les Bulls retrouveraient certainement un joueur plus en confiance après une campagne estivale avec les Bleus que s'il se contentait de soulever des poids pendant deux mois. La clé pourrait venir de Larry Brown, figure éminente en NBA et conseiller de luxe des Français. Ses relations pourrait aider à libérer le jeune pivot.L'équipe de France devra se frotter à l'Autriche, la Belgique et la République tchèque à Strasbourg. Trois matches amicaux en guise de répétition générale puis un détour sur Paris, contre la Hongrie, avant de s'envoler pour Cagliari, où l'Italie sera le premier "vrai" adversaire tricolore. Noah en sera-t-il ? Les Bleus l'espèrent.

Europe 1
Par Rédaction Europe1.fr