Noah n'a pas suffi

  • A
  • A
Partagez sur :
NBA - Joakim Noah, malgré une belle prestation, n'a pu empêcher Chicago de s'incliner sur le parquet de Milwaukee (97-99).

Malgré l'excellente prestation de Joakim Noah (17 rebonds et 16 points), les Bulls ont concédé leur 5e défaite consécutive sur le parquet de Milwaukee (97-99). Une infortune que n'a pas connue Dallas sauvé sur le fil par Jason Terry face à Philadelphie (104-102).Le match: Milwaukee-Chicago 99-97On imagine aisément la frustration, qui peut actuellement habiter Joakim Noah sur les parquets de NBA. Alors que le Français affiche en ce début de saison une forme exceptionnelle et fait l'unanimité auprès de ses partenaires comme auprès de la plupart des observateurs de la Ligue, au point que l'on évoque une éventuelle participation au All Star Game, voilà que ses Bulls, après une entame d'exercice prometteuse, cale de manière sévère.Lundi, en déplacement sur le parquet des Bucks de Milwaukee, Chicago a concédé une cinquième défaite de rang, certes sur le fil (99-97), mais qui n'en est pas moins préoccupante. Une rencontre au cours de laquelle Noah a une fois encore signé une copie de tout premier ordre avec à la clé un nouveau « double double » avec 16 points et 17 rebonds à son actif. Mais les Bulls ont perdu ce petit quelque chose, qui en début de saison, les rendait irrésistibles, ou presque... Il y a un mois, la franchise de l'Illinois, face à ces mêmes Bucks, avait su remonter un déficit de 18 points pour s'imposer (83-81). Un hold-up resté depuis en travers de la gorge d'un joueur, Andrew Bogut, fossoyeur lundi des espoirs de Chicago de stopper l'hémorragie actuelle. L'ancien n°1 de la draft aura été décisif avec 22 points, 15 rebonds et deux contres dans la dernière minute, alors que les Bulls étaient une fois encore parvenus à effacer un retard de 14 points au milieu du troisième quart-temps.Chicago prenait même l'avantage (89-87) à trois minutes de la fin ; mais Brad Miller, après que Milwaukee avait repris l'avantage, ratait finalement l'égalisation espérée sur son shoot à la sirène, qui ne trouvera jamais le cercle. Bogut, lui, savourait son retour à la compétition après une blessure la jambe gauche. Censé ne disputer que 20 minutes, il en aura joué 35. Pour le plus grand malheur de Noah et des siens...Les Français de la nuit:Tandis que Noah se démenait pour rallumer la flamme chez les Bulls, deux autres Français étaient en action la nuit dernière. A commencer par le jeune Rodrigue Beaubois, qui inscrit deux points, réalise trois passes décisives et prend trois rebonds en neuf minutes de jeu lors de la victoire à l'arraché de Dallas face aux Sixers (104-102). Un shoot victorieux à la dernière seconde de Jason Terry a permis aux Mavericks de renouer avec le succès. En tête de 14 points à la mi-temps, les Texans ont failli être contraints de disputer une prolongation face à une courageuse équipe de Philadelphie, qui subit finalement sa septième défaite consécutive. Outre le sang froid de Terry, les Texans ont pu compter sur les 28 points de Dirk Nowitzki et les 22 points et 11 passes de Jason Kidd. Pour Ronny Turiaf, le sourire est de mise. Si le Tricolore, qui poursuit sa reprise de contact après une longue indisponibilité en raison d'une blessure à un genou, a dû se contenter de huit minutes de présence sur le parquet sans inscrire le moindre point pour seulement 2 rebonds et 1 passe, Golden State s'impose largement (126-107) face à Indiana.

Europe 1
Par Administrator User