Marseille s'accroche à son rêve

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :
Depuis sa défaite de dimanche dernier au Vélodrome face à l'OL (1-3), l'OM n'a plus le choix. Les Phocéens doivent s'imposer lors de leurs deux derniers matches de Ligue 1 et espérer un faux-pas de Bordeaux pour pouvoir encore décrocher le titre. En déplacement à Nancy samedi, les Marseillais auront aussi pour objectif d'assurer leur 2e place.

Depuis sa défaite de dimanche dernier au Vélodrome face à l'OL (1-3), l'OM n'a plus le choix. Les Phocéens doivent s'imposer lors de leurs deux derniers matches de Ligue 1 et espérer un faux-pas de Bordeaux pour pouvoir encore décrocher le titre. En déplacement à Nancy samedi, les Marseillais auront aussi pour objectif d'assurer leur 2e place. Distancé de trois points par Bordeaux dans la course au titre, Marseille ne se fait plus guère d'illusion. Opposés à Monaco et Caen lors des deux dernières journées de championnat, les Girondins ont bon espoir de faire le plein et de remporter le trophée de champion de France dix ans après leur dernier sacre acquis de haute lutte devant... l'OM.Des Phocéens qui, moins d'une semaine après la cruelle désillusion subie au Vélodrome face à Lyon (1-3), se déplacent à Nancy avec l'ambition de retrouver le chemin de la victoire. Les hommes d'Erik Gerets ont besoin des trois points pour jouer le titre lors de la dernière journée et conforter définitivement leur deuxième place synonyme de qualification directe pour la Ligue des Champions.Niang: "On se battra jusqu'au bout""Tant qu'il restera une petite chance, il faudra tout faire pour la garder. Il reste deux matches et rien n'est fait tant que ce n'est pas joué. On se battra jusqu'au bout", confie Mamadou Niang sur le site officiel du club. Pour cette rencontre, l'OM sera privé de Hatem Ben Arfa qui souffre d'une angine. Baky Koné devrait ainsi retrouver une place de titulaire au sein de l'attaque phocéenne.Erik Gerets, qui a confirmé qu'il entraînera bien le club saoudien d'Al-Hilal la saison prochaine, partage le sentiment de l'attaquant sénégalais: "Il faut gagner samedi pour s'assurer la deuxième place et éventuellement avoir encore une chance. Même avec une chance sur un million, on doit continuer à y croire". De son côté, Bordeaux, qui accueille Monaco, espère mettre fin le plus rapidement possible aux espoirs phocéens.

Europe 1
Par Rédaction Europe1.fr