Les Bleus reviennent d'Italie en vainqueurs

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :
La France, privée de Tony Parker, est allée s'imposer mercredi en Italie lors de son premier match des repêchages pour l'Euro 2009 (80-77). Un succès des plus précieux avant de se frotter à la Finlande dès samedi à Pau.

La France, privée de Tony Parker, est allée s'imposer mercredi en Italie lors de son premier match des repêchages pour l'Euro 2009 (80-77). Un succès des plus précieux avant de se frotter à la Finlande dès samedi à Pau.L'équipe de France de basket-ball a réussi, mercredi à Cagliari, son entrée en matière avec un succès aux dépens de l'Italie lors du premier match des repêchages pour l'Euro 2009 (80-77). Une victoire acquise en prolongation sous l'impulsion de Florent Pietrus (20 points, 7 rebonds), Nicolas Batum (20 points, 8 rebonds) sans oublier Boris Diaw (15 points, 4 rebonds et 4 passes).Les premiers signes ont d'ailleurs été très bons au Pala Rockefeller. Il ne faut pas attendre très longtemps pour voir les Français prendre le jeu à leur compte. Pietrus et Batum y vont chacun de leur dunk et mettent les Bleus sur les bons rails après seulement deux minutes trente de jeu, profitant ainsi d'une défense intérieure adverse assez permissive (6-0).Le score enfle rapidement en faveur des visiteurs qui vont compter jusqu'à onze points d'avance (21-10, 8e). Mais malgré un Pietrus omniprésent (14 points à la pause), les Transalpins enquillent un 5-0 pour revenir en fin de quart temps (21-15). Les hommes de Carlo Recalcati vont alors faire jeu égal. Grâce à une défense très appliquée, les Bleus atteignent la mi-temps avec la même marge (35-29).Ce diable de BatumAu retour des vestiaires, l'intensité monte d'un cran. Devant son public, Marco Belinelli (26 points) prend les choses en main, bien aidé par Angelo Gigli (13 points). L'ancien joueur des Warriors permet à son pays d'égaliser à l'issue du troisième quart temps (51-51). L'heure du money-time a sonné, tout comme celle du chassé-croisé.L'indécision est de mise et l'ambiance devient même étouffante quand Pietrus manque de tuer le match à deux reprises via des tirs de loin. Belinelli, encore lui, ramène les siens à hauteur (66-66) et le chrono affiche 12 secondes de jeu. Batum a le dernier ballon mais son shoot en déséquilibre est mal ajusté. Le sort de cette rencontre se jouera donc en prolongation...Après une entame difficile pour les Français dans cet extra (71-66 pour les "Azzurri"), c'est Batum qui sort de sa boîte en inscrivant six points coup sur coup. Pietrus et Diaw y vont de leur panier et Antoine Diot finit le travail avec un 4/4 aux lancers francs. Avec cette victoire les Tricolores sont parfaitement lancés dans cette campagne de repêchages. Place désormais à la Finlande dès samedi à Pau et cette fois Tony Parker sera bien de retour.

Europe 1
Par Rédaction Europe1.fr