Le Magic efface les Celtics

  • A
  • A
Partagez sur :
Le Magic est sorti vainqueur du choc de la Conférence Est de la nuit face aux Celtics. Grâce notamment à l'adresse à trois points de Mickaël Pietrus et aux 26 points de Vince Carter, Orlando s'est imposé, dans un remake des play-offs 2009 (83-78). A noter, les 40 points de Lebron James et les performances moyennes des autres joueurs français.

Le Magic est sorti vainqueur du choc de la Conférence Est de la nuit face aux Celtics. Grâce notamment à l'adresse à trois points de Mickaël Pietrus et aux 26 points de Vince Carter, Orlando s'est imposé, dans un remake des play-offs 2009 (83-78). A noter, les 40 points de Lebron James et les performances moyennes des autres joueurs français.LE MATCH : CELTICS-MAGIC (78-83)Comme on se retrouve. Affiche des demi-finales de la conférence Est la saison dernière, le duel entre les Celtics et le Magic a cette fois encore basculé dans le camp d'Orlando (83-78), la nuit dernière en NBA. Vainqueurs à l'arraché de la série lors des playoffs au printemps dernier (4-3), les Floridiens ont depuis lâché Hedo Turkoglu pour enrôler Vince Carter. Un choix payant puisque c'est lui qui les a mis sur orbite dans le dernier quart, en inscrivant au cours de cette période 10 de ses 26 points, auxquels il convient aussi d'ajouter 6 rebonds et 6 passes. Que ceux qui douteraient encore de l'état de fraîcheur de l'ex-star des Nets se rassurent: "Vinsanity" est en confiance. Pietrus parfait de loinLa preuve, il a pris face à Boston 29 shoots, son plus haut total de la saison et depuis presque trois ans. "Je suis heureux d'avoir pu me libérer, a-t-il commenté après coup au micro d'ESPN. Ce genre de match, vous ne voulez jamais les lâcher. C'est vraiment bien de voir de quoi nous sommes capables." Capables de réussir une entame de folie (29-13), avant de lâcher du lest (14-27) puis de remettre un petit coup de collier au retour des vestiaires (23-19) et de tenir. Si Dwight Howard n'a pas été transcendant à la marque, avec 9 points, il a en revanche tout mangé sous les panneaux, avec 15 rebonds à son actif. Un secteur de jeu où seul Kevin Garnet (13 points, 11 rebonds) a pu contester sa domination. Le reste, Rashard Lewis en a fait son affaire avec 16 points et 10 rebonds au compteur. Et Mickaël Pietrus ? Il a été à son avantage puisque l'arrière français a inscrit 14 points, à 5/6 aux tirs dont un excellent 4/4 derrière la ligne. Suffisant pour dominer des C's qui se sont reposés sur Paul Pierce (21 points, 3 rebonds) et Ray Allen (15 points, 4 rebonds, 6 passes).LES FRANÇAISHormis Mickaël Pietrus, d'autres Frenchies ont foulé les parquets NBA la nuit dernière. Pas Yakhouba Diawara ni Johan Petro, restés en survêtement, mais les autres. A commencer par Rodrigue Beaubois. Aligné dans le cinq majeur des Mavericks, le rookie tricolore s'est montré plutôt discret avec 4 points, 2 rebonds et 1 passe en 14 minutes lors du succès de Dallas contre les Sacramento Kings (104-102). A Charlotte, si Alexis Ajinça a eu droit aux miettes (0 point, 2 rebonds et 3 minutes), Boris Diaw a été plus inspiré avec 11 points, 5 rebonds et 3 passes en 44 minutes. Insuffisant pour permettre aux Bobcats d'arrêter les Milwaukee Bucks (95-88).

Europe 1
Par Administrator User