La dernière chance de Montpellier

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :
Montpellier accueille le leader lensois lundi en clôture de la 32e journée de Ligue 2. Les Héraultais doivent absolument s'imposer pour se rapprocher du podium et rester dans la course à la montée. Une défaite pourrait en revanche précipiter le départ de Rolland Courbis.

Montpellier accueille le leader lensois lundi en clôture de la 32e journée de Ligue 2. Les Héraultais doivent absolument s'imposer pour se rapprocher du podium et rester dans la course à la montée. Une défaite pourrait en revanche précipiter le départ de Rolland Courbis.La défaite de la semaine dernière lors du derby face à Nîmes (1-2) devait sonner le glas des ambitions montpelliéraines en Ligue 2. Relégués à cinq points du troisième Strasbourg, les Héraultais semblaient avoir définitivement lâché prise dans la course à la montée. Mais depuis vendredi, les protégés de Louis Nicollin ont de nouveau des raisons d'espérer. Les Strasbourgeois se sont en effet inclinés sur la pelouse de Tours (0-2), alors que le deuxième Metz a été surpris à domicile par Clermont (1-3).Opposé au leader lensois, lundi à la Mosson, en clôture de cette 32e journée, le MHSC peut ainsi espérer revenir à deux points des Alsaciens et à trois longueurs des Lorrains. Pour le directeur sportif Jean-François Domergue, il ne faut pas gâcher cette occasion: "En cas de victoire, on se relancerait dans cette course finale à six journées du terme de la saison, a-t-il expliqué au micro d'Europe 1 Sport. Cette rencontre est importante pour Lens qui pourrait confirmer sa première place, mais elle est encore plus importante pour nous devant notre public, surtout après la défaite lors du derby".Courbis sur la selletteLe prédécesseur de Rolland Courbis craint toutefois les Sang et Or: "Ils ont récupéré des joueurs importants comme Kovacevic, d'autres sont en confiance comme Jemaa et Monnet-Paquet. Ils ont une grosse présence athlétique. A nous de les faire douter en nous appuyant sur notre technique". Meilleure attaque de Ligue 2 avec 53 réalisations, les Héraultais possèdent les arguments pour empocher les trois points. Une défaite serait en revanche catastrophique pour Montpellier qui a rétrogradé à la sixième place en raison de la victoire de Boulogne-sur-Mer face à Troyes (1-0) et de celle des Tourangeaux. Rolland Courbis, qui a d'ores et déjà annoncé qu'il laisserait sa place la saison prochaine pourrait même être débarqué plus tôt que prévu en cas de mauvais résultat. "Je ne souhaite pas un départ précipité de Rolland, confie Domergue. Une défaite ne signifie pas forcément un départ. Ce sera d'abord en fonction du comportement de l'équipe. Maintenant, si ça se passe mal, on peut craindre le pire".

Europe 1
Par Rédaction Europe1.fr