Foot : 3.000 manifestants devant le Maracana

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :

La police a dispersé avec des bombes lacrymogènes et des balles en caoutchouc quelque 3.000 manifestants qui tentaient de s'approcher du stade Maracana pour protester contre les dépenses colossales de l'organisation du Mondial au Brésil, juste avant le premier match de la Coupe des Confédérations à Rio, entre l'Italie et le Mexique. Au moins huit personnes ont été interpellées mais il n'y a eu pour l'instant aucun blessé, selon la police militaire de Rio Janeiro. Des centaines d'hommes du bataillon de choc, de la police montée et de la force nationale ont encerclé les manifestants qui protestaient pacifiquement.