Escalettes : "Les Bleus sont en reconstruction"

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :
Reims a accueilli samedi le conseil fédéral de la Fédération française de football, qui réunit chaque année les représentants du football professionnel et amateur. Le président de la FFF, Jean-Pierre Escalettes, est revenu, dimanche au micro d'Europe 1, sur les sujets évoqués ce week-end: l'équipe de France, Raymond Domenech, l'Euro 2016, le mercato...

Reims a accueilli samedi le conseil fédéral de la Fédération française de football, qui réunit chaque année les représentants du football professionnel et amateur. Le président de la FFF, Jean-Pierre Escalettes, est revenu, dimanche au micro d'Europe 1, sur les sujets évoqués ce week-end: l'équipe de France, Raymond Domenech, l'Euro 2016, le mercato...Chaque année, la Fédération française de football réalise le bilan de la saison écoulée lors de son conseil fédéral, qui s'est tenu ce samedi à Reims. Lors de son discours de clôture, Jean Pierre Escalettes avait violemment critiqué la politique actuelle des transferts et notamment la venue de Cristiano Ronaldo au Real Madrid pour 94 millions d'euros. Invité d'Europe 1 dimanche soir, le président de la FFF a confirmé ses propos mais aussi expliqué les raisons qui l'ont poussé à faire cette déclaration: "Je m'exprimais devant les représentants du football amateur qui ont été choqués, tout comme moi. Je ne suis pas là pour donner des leçons à Manchester United ou au Real Madrid, mais il y a des chiffres qui dépassent l'entendement".Le dirigeant du football tricolore est également revenu sur une autre de ces déclarations concernant cette fois-ci l'équipe de France. Il avait expliqué dans un premier temps que les médias étaient responsables du désamour avec les supporters. Il a tenu dimanche à apporter une nuance: "Bien sûr, ce n'est pas la seule raison. Le principal problème c'est que les Bleus sont en manque de résultat. Ils ne font également plus le spectacle auquel ils nous avaient habitués. C'est une équipe en reconstruction".Cinq nouveaux stades pour 2016 ?Pour Escalettes, pas question de remettre en cause la décision de maintenir le sélectionneur tricolore à son poste : "Nous l'avons dit, Domenech ira au bout de son contrat en juin 2010, espérons même juillet (La Coupe du monde a lieu en Afrique du Sud du 11 juin au 11 juillet 2010). Ce n'est pas maintenant que nous allons changer l'attelage. Nous savons que, mathématiquement, si nous prenons quinze points sur les cinq matches qui restent, personne ne peut nous prendre la première place. Il faut donc les gagner. C'est un challenge difficile, notamment en Serbie, mais ils en sont capables". Deuxièmes du groupe 7, les Bleus comptent huit points de moins que la Serbie mais avec deux matches en retard.Autre sujet chaud dans l'actualité de la FFF, la candidature à l'Euro 2016: "Le dossier devra être déposé en février 2010 pour une décision en mai 2010. Nous avons fait une tournée des villes avec Frédéric Thiriez (président de la LFP). Nous somme satisfaits. Les élus locaux, mais aussi l'Etat sont prêts à faire les efforts nécessaires. Nous avons besoin de neuf stades répartis sur l'ensemble de l'Hexagone. Nous aimerions avoir quatre constructions nouvelles et cinq rénovations". La France devra présenter deux stades de plus de 50 000 places, trois de plus de 40 000 et quatre de plus de 30 000 pour répondre aux attentes de l'UEFA.

Europe 1
Par Rédaction Europe1.fr