Denver retrouve la finale

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :
Denver s'est qualifié pour la finale de la Conférence Ouest ! Une première pour les Nuggets depuis 1985. Victorieuse des Mavericks (124-110) en demi-finale de Conférence mercredi, la franchise du Colorado, qui remporte la série 4-1, défiera les Lakers ou Houston, les premiers menant la série 3-2, en Finale de Conférence.

Denver s'est qualifié pour la finale de la Conférence Ouest ! Une première pour les Nuggets depuis 1985. Victorieuse des Mavericks (124-110) en demi-finale de Conférence mercredi, la franchise du Colorado, qui remporte la série 4-1, défiera les Lakers ou Houston, les premiers menant la série 3-2, en Finale de Conférence.Défaits lors du match 4 de la demi-finale de Conférence Ouest à Dallas (119-117), lundi, les Nuggets ont dominé Mavericks sur leur parquet (124-110), mardi. Une victoire qui leur offre une première qualification pour la finale de conférence Ouest depuis 1985 après avoir remporté leur série (4-1).L'un des héros de ce cinquième match, Carmelo Anthony, a marqué 30 points (13 sur 22 aux tirs). Billups, autre élement décisif dans l'effectif des Nuggets, disputera donc sa sixième finale de Conférence consécutive, cinq avec les Pistons et donc cette première avec les Nuggets qui la débuteront au Staples Center si les Lakers se qualifiant, chez eux si Houston passe, la tendance étant plutôt à une qualification des tenants californiens de cette Conférence Ouest, puisqu'ils mènent 3-2.Que ce soient les Lakers ou les Rockets, l'autre finaliste de cette Conférence Ouest aura tout à craindre de cette équipe de Denver qui a beaucoup plus à gagner qu'à perdre en cette fin de saison et n'a sans doute pas fini d'en étonner plus d'un. Du côté de Dallas, qui craignait une réception houleuse au Pepsi Center après les incidents ayant émaillé le match 3 (et dont le propriétaire Mark Cuban, impliqué directement dans ces incidents, n'avait pas fait le déplacement, tout en promettant l'enfer aux Nuggets lors du match 5), cette élimination laissera sans doute quelques regrets, notamment pour Dirk Nowittzki qui aura encore livré une partie héroïque avec 32 points pour 10 rebonds et 7 passes. Mais l'Allemand ne pouvait pas tout, il aura sans doute manqué un peu d'épaisseur de banc aux Mavericks pour prétendre à mieux...

Europe 1
Par Rédaction Europe1.fr