Défilé de stars en Pologne

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :
En dépit des absences de Dirk Nowitzki et d'Andreï Kirilenko, l'Euro polonais de Basket donne rendez-vous à quelques unes des plus grandes stars de la balle orange. Joueurs NBA ou Européens, ils vont défendre les couleurs de leur drapeau pour obtenir un sacre continental. Voici notre cinq majeur.

En dépit des absences de Dirk Nowitzki et d'Andreï Kirilenko, l'Euro polonais de Basket donne rendez-vous à quelques unes des plus grandes stars de la balle orange. Joueurs NBA ou Européens, ils vont défendre les couleurs de leur drapeau pour obtenir un sacre continental. Voici notre cinq majeur.PAU GASOL (Espagne)Blessé à l'index gauche lors de la préparation, Pau Gasol, qui vient de glaner sa première bague de champion NBA avec les Los Angeles Lakers, a confirmé qu'il serait bien de l'aventure polonaise, avec l'accord de son club. Médaillé d'argent lors des deux dernières compétitions auxquelles il a participé (Euro 2007, JO 2008), l'aîné des Gasol veut cette fois repartir avec l'or autour du cou. TONY PARKER (France)Sacré champion d'Europe junior en 2000 à Zadar (Croatie), Tony Parker a obtenu son meilleur résultat chez les A avec une médaille de bronze à l'Eurobasket serbe de 2005, après une cruelle défaite face aux futurs champions grecs en demi-finale. Animé d'un fort sentiment de revanche après la misérable campagne de l'été dernier, le meneur des San Antonio Spurs est doté d'une inébranlable confiance en lui et tentera d'amener ses troupes le plus loin possible. HEDO TURKOGLU (Turquie)Arrière, ailier voire même parfois intérieur, Hedo Turkoglu a déjà occupé de nombreux postes lors de sa (déjà) longue carrière, lui qui vient de clôturer sa neuvième saison NBA par une finale perdue avec le Orlando Magic face aux Los Angeles Lakers. Après cinq saisons en Floride, celui qui a été élu M.I.P. (Most Improved Player, joueur ayant le plus progressé) en 2008, s'est engagé cet été avec les Toronto Raptors. Il sera le fer de lance d'une sélection turque désireuse de faire bonne impression à un an de son Mondial. ANDRIS BIEDRINS (Lettonie)En pleine progression ces dernières années, les Baltes pourront compter, outre le revenant Kaspars Kambala, sur un Andris Biedrins de plus en plus indispensable. Impeccable lors du dernier Euro (15 points, 10 rebonds de moyenne), le pivot aux cheveux en brosse sort d'une grosse saison avec les Golden State Warriors (11,9 points, 11,2 rebonds). Et son duel à l'intérieur avec son coéquipier californien Ronny Turiaf risque de faire des étincelles. RICKY RUBIO (Espagne)Véritable révélation des Jeux de Pékin, où il est devenu à seulement 18 ans le plus jeune joueur de l'histoire à participer à une finale olympique, Ricky Rubio a fait parler de lui tout l'été. Drafté en cinquième position par les Minnesota Timberwolves en NBA au mois de juin dernier, le meneur de jeu ibérique restera pourtant en Espagne lors des deux prochaines saisons puisqu'il vient de quitter la Joventut Badalone pour rejoindre Barcelone. A surveiller de très près.

Europe 1
Par Rédaction Europe1.fr