Button et Brawn intouchables !

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :
Jenson Button est sur un nuage ! Le Britannique a remporté, dimanche, le Grand Prix de Monaco en devançant son coéquiper Rubens Barrichello et Kimi Räikkönen. Le pilote Brawn GP conforte ainsi un peu plus sa place de leader au championnat du monde grâce à sa cinquième victoire en six courses.

Jenson Button est sur un nuage ! Le Britannique a remporté, dimanche, le Grand Prix de Monaco en devançant son coéquiper Rubens Barrichello et Kimi Räikkönen. Le pilote Brawn GP conforte ainsi un peu plus sa place de leader au championnat du monde grâce à sa cinquième victoire en six courses.Qui va pouvoir stopper les Brawn GP cette saison ? La question mérite d'être posée après le doublé réalisé, dimanche, par l'écurie britannique au Grand Prix de Monaco. Un carton plein qui est le troisième de l'équipe de Ross Brawn depuis le début de la saison après l'Australie et l'Espagne. En Principauté, c'est encore Jenson Button qui est passé le premier sous le drapeau à damier après une course menée de bout en bout, devançant donc Rubens Barrichello et Kimi Räikkönen.Sur le Rocher, les amateurs de F1 savent bien que le départ est d'une importance capitale à cause notamment d'un tracé étroit et, par conséquent, d'une difficulté à dépasser accrue. Et à ce petit jeu là, les Brawn n'ont pas commis d'erreurs. A l'extinction des feux, Button ne se rate pas et profite de sa pole position pour virer en tête devant Barrichello, qui a pris l'avantage sur un Räikkönen cafouillant son départ.Bourdais dans les pointsLa suite de la course se résume à un sans-faute des BGP001. Une bonne gestion qui ne laisse aucune chance à leurs adversaires et cela semble parti pour durer un certain temps. Sebastian Vettel, seul pilote à avoir su coiffer Button cette saison en Chine, ne dira pas le contraire. Au volant de sa Red Bull, l'Allemand a dû abandonner après avoir taper le rail de sécurité au 16e tour.Finalement le fait marquant reste le bon comportement des Ferrari avec un Felipe Massa terminant en 4e position derrière Räikkönen et devant Webber (Red Bull), Rosberg (Williams) et Alonso (Renault). La Scuderia aligne ainsi le premier podium de sa saison. A contrario, Lewis Hamilton, vainqueur en Principauté l'an dernier, finit la course à la 12e place après être parti de la dernière position sur la grille de départ.Satisfaction dans le camp français avec une 8e place de Sébastien Bourdais sur sa Toro Rosso qui glane un point mérité après une bonne gestion de course. Le Manceau était pourtant relégué au 14e rang sur la grille de départ mais a opté pour la bonne stratégie. Pendant ce temps, Brawn ne touche plus terre au sommet de la F1.Retrouvez l'analyse de notre consultant sur le Grand Prix de Monaco lundi soir. Alain Prost reviendra sur ce week-end de F1, lors de l'émission du Club Sports Europe 1, à partir de 21h30, en compagnie d'Alexandre Delpérier

Europe 1
Par Rédaction Europe1.fr